Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Rachid tué par balles dans un café à Quaregnon: «Il n’était pas un racketteur», témoigne son frère

Témoignage
Photo de famille de la victime, Jamel Zatar, dit Rachid.
Photo de famille de la victime, Jamel Zatar, dit Rachid. - D.R.

Luigi C., 63 ans, répond devant le tribunal du Hainaut (section de Mons) de l’homicide de Jamel Zatar, mieux connu sous son second prénom : Rachid, avec excuse de la provocation de la part de ce dernier. C’était le 12 septembre 2016 en tout début d’après-midi, au café L’Apéro, à Quaregnon.

> Voici ce qu’il s’est passé ce jour-là

> Côté défense, Me Frank Discepoli évoque des tirs accidentels du pistolet (explications)

> « Il n’était pas un racketteur » : son frère témoigne en exclusivité

Quand il a enfin été interpellé, Luigi a purgé dix mois de préventive. Il est connu de la justice pour avoir été condamné voilà 40 ans, encore aux travaux forcés, à l’époque, pour un vol avec meurtre.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo. Téléchargez-la maintenant ici.

Notre sélection vidéo