Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

La partie de jambes à l’air vire au drame: il injecte de la mousse expansive dans son pénis pour rester en érection, il n’aurait pas dû…

La partie de jambes à l’air vire au drame: il injecte de la mousse expansive dans son pénis pour rester en érection, il n’aurait pas dû…
123RF

Lorsqu’il s’agit des pratiques sexuelles, il est toujours recommandé de ne pas prendre de risques inconsidérés, mais certains s’aventurent régulièrement dans un inconnu qui peut coûter cher… Aux États-Unis, un homme de 45 ans en a fait la douloureuse expérience, et a désormais besoin d’un suivi psychologique.

La femme de celui-ci lui a injecté une mousse expansive dans le pénis, afin de le maintenir en érection. Celui-ci étant régulièrement impuissant, a expliqué aux médecins qu’il s’insérait régulièrement des objets dans le pénis à cet effet. Et cette fois-là, sa femme a eu l’idée d’injecter la mousse, qui est connue pour ses qualités d’isolation, par l’urètre.

Une lourde opération

Naturellement, leur petite expérience a tourné au drame, mais le mari n’a pas tout de suite jugé bon de se rendre à l’hôpital. Ce dernier a attendu de ressentir des douleurs dans le pénis, puis d’avoir des difficultés à uriner, avant de finalement uriner du sang, pour consulter les médecins. Il aurait attendu plus de trois semaines au total, et un scanner a révélé que la mousse avait durci l’urètre et la vessie du patient.

Le tout a causé un rétrécissement de l’urètre, appelé sténose. Certains morceaux mesuraient jusqu’à 11 centimètres, ce qui a rendu leur extraction par le pénis impossible pour les médecins. Le quadragénaire a donc subi une urétrostomie périnéale, soit un trou entre l’anus et le scrotum, pour extraire les fragments de mousse, comme le rapporte le Daily Star. Une opération pour réparer son urètre, ainsi qu’un suivi psychologique, vont être nécessaires pour l’individu.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo