Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Possédant deux vagins, Evelyn travaille dans le milieu du «Sexe»: «J’en utilise un pour mon travail et l’autre pour ma vie privée»

Possédant deux vagins, Evelyn travaille dans le milieu du «Sexe»: «J’en utilise un pour mon travail et l’autre pour ma vie privée»
Capture Twitter

Après une rupture amoureuse, Evelyn Miller s’est lancée en tant qu’escort indépendante pour ensuite rejoindre la plateforme OnlyFans. Mais avant de commencer sa carrière dans le travail du sexe, l’Australienne a découvert à l’âge de 20 ans qu’elle était née avec deux vagins et deux utérus. « J’ai travaillé comme escorte indépendante pendant environ sept ans, en voyageant dans le monde entier. J’ai pu utiliser un vagin pour mon travail et un vagin pour ma vie privée, ce qui m’a rendu le travail beaucoup plus facile émotionnellement et physiquement », explique-t-elle à nos confrères du Metro.

« Après avoir arrêté, j’ai lancé OnlyFans, en filmant des contenus pour adultes avec les deux vagins et ça a eu beaucoup de succès. » La jeune femme dit gagner des milliers de dollars chaque mois grâce à son activité sur le site.

Même si elle met en avant les avantages, Evelyn avoue qu’il y a des inconvénients à avoir deux utérus et deux vagins, comme mettre deux tampons quand elle a ses règles, faire tester ses deux vagins pour les MST quand elle va chez le gynécologue, et même savoir où son partenaire peut éjaculer pendant les rapports sexuels.

« Théoriquement, je pourrais porter deux bébés à la fois si je le voulais, mais ce serait difficile pour mon corps, donc nous avons dû être prudents à cet égard. », continue-t-elle. « Le sexe dans chaque vagin est très, très différent. Je préfère un côté, mais cela dépend de la position et de la forme de l’homme pour savoir dans lequel je choisis de faire l’amour. Le fait d’avoir deux vagins a rendu ma vie sexuelle très amusante. »

Des grossesses compliquées

Après avoir consulté un médecin pour une interruption de grossesse à l’âge de 20 ans, Evelyn a été surprise de découvrir qu’elle avait un utérus didelphe, c’est-à-dire une malformation de l’utérus. Elle apprend dès lors qu’elle vit avec deux vagins sans qu’elle ne l’ait jamais remarqué.

Cette division de son système reproductif signifiait qu’il était risqué de mener une grossesse à terme, car chacun de ses utérus fait la moitié de la taille de celui d’une femme moyenne. Elle a alors décidé de poursuivre l’interruption de grossesse. « J’ai toujours su que quelque chose n’allait pas chez moi », raconte Evelyn. « J’utilisais un tampon et je saignais quand même. Lorsque j’ai commencé à avoir des rapports sexuels, j’avais l’impression que tout était différent à chaque fois, et ce n’est qu’après cette procédure d’interruption de grossesse que j’ai enfin découvert ce qui n’allait pas. »

En 2020, Evelyn a découvert qu’elle était à nouveau enceinte et cette fois, elle comptait la garder. Tout au long de sa grossesse, la jeune femme a été étroitement surveillée par les médecins. « Je ne peux pas accoucher par voie vaginale, j’ai donc subi une césarienne. » Grâce à l’intervention, son petit garçon a pu naître en bonne santé. Actuellement, Evelyn est de nouveau enceinte ! « Je suis maintenant à 13 semaines de grossesse et j’ai enfin surmonté mes nausées matinales », dit-elle.

Jusqu’à la naissance de son premier enfant, Evelyn n’avait jamais parlé publiquement de sa particularité, et elle s’était toujours demandée si elle était capable d’avoir des enfants. « Quand j’ai réalisé que le fait d’avoir deux vagins ne m’affectait pas négativement, j’ai fait mon coming out public sur Reddit, les réseaux sociaux et OnlyFans, et depuis, c’est la folie », termine-t-elle par expliquer.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo