Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Alice, 27 ans, gagne 12.000 euros par mois grâce à son lait maternel: «Mes fans aiment le son du pompage et me voir en soutien-gorge d’allaitement»

Alice, 27 ans, gagne 12.000 euros par mois grâce à son lait maternel: «Mes fans aiment le son du pompage et me voir en soutien-gorge d’allaitement»
Capture Twitter

« Avant que je ne commence à faire des vidéos l’année dernière, notre vie était très différente », explique Alice Lovegood au Sun. « Nous avions plus de 15.000 livres sterling de dettes (plus de 18.000 euros), je travaillais tout le temps, y compris le week-end, et nous n’avions jamais pris de vacances en famille. Maintenant, je peux mettre mes enfants dans une bonne école si je le veux et je peux passer du temps de qualité avec eux. Je sais que certaines personnes pensent que poster des vidéos de mon lait maternel est dégoûtant, mais c’est naturel et je me fiche de ce que les gens disent. Je suis fière de ce que j’ai accompli et j’aime la confiance que cela m’a donnée. »

Maintenant, la jeune femme de 27 ans affirme gagner 10.000 livres sterling par mois (12.000 euros), notamment grâce à ses vidéos postées sur Onlyfans. Elle a d’ailleurs envisagé de vendre son lait maternel à ses fans pour plus de 300 livres sterling la pièce (360 euros) mais elle a reporté l’idée suite au Covid.

« Les gens veulent me voir faire jaillir le lait de mes seins, boire mon lait maternel et pomper le lait de mes seins habillée comme une vache », continue-t-elle. « Beaucoup de mes followers disent que mon contenu est en fait assez sain ! Mes fans aiment parfois simplement le son du pompage du lait ou l’image de moi portant un soutien-gorge d’allaitement. Un de mes followers m’a offert 100.000 livres sterling (plus de 120.000 euros) pour que je lui donne du lait maternel. C’était une somme exorbitante mais je l’ai refusée. »

Capture Twitter

Quand elle a appris qu’elle était enceinte de leur troisième enfant, Alice a d’abord pris peur au vu des dettes que la famille avait déjà accumulées. Mais c’est là que l’idée lui est venue ! « La pression financière était beaucoup plus forte. J’ai toujours été une personne très ‘sexuelle’ et je savais que la grossesse était un fétiche, alors j’ai pensé que je pourrais gagner un peu plus d’argent pour nous aider. »

En février 2021, elle a commencé à poster en ligne des photos de son ventre de femme enceinte, initialement avec son visage caché. En avril, elle faisait du contenu à plein-temps. Selon Alice, les contenus classés X sur l’allaitement sont de plus en plus populaires. Elle dit qu’elle continuera à diffuser ses vidéos aussi longtemps qu’elle le pourra.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo