Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Alstom, présent en Belgique, annonce 7.500 recrutements nets dans le monde en 2022

Alstom, présent en Belgique, annonce 7.500 recrutements nets dans le monde en 2022

Le groupe souhaite embaucher 6.000 ingénieurs et managers ainsi que 1.500 ouvriers et techniciens. « Ces embauches sont destinées à des projets qui concernent le matériel roulant, la signalisation et les services », précise dans un communiqué Alstom, qui compte aujourd’hui 72.000 salariés dans le monde. Il s’agit de 7.500 recrutements nets, a confirmé le groupe.

« L’entreprise a doublé de taille il y a un an (avec le rachat du canadien Bombardier Transport), on est présents dans 70 pays et notre carnet de commandes est assez significatif, donc on a des besoins partout dans le monde pour exécuter les contrats », a indiqué à l’AFP la directrice des ressources humaines du groupe, Anne-Sophie Chauveau-Galas.

Récemment, Alstom a par exemple décroché un contrat pour fournir 200 trains régionaux à la compagnie publique norvégienne Norske Tog pour 1,8 milliard d’euros ou encore 25 trains rapides à la compagnie de chemin de fer suédoise SJ (680 millions d’euros).

Dans le détail, le groupe cherche à recruter 3.900 personnes en Europe, 1.700 en Asie-Pacifique, 1.500 en Amérique du Nord et du Sud et 400 en Afrique, Moyen-Orient et Asie centrale.

Parmi ces postes à pourvoir, un millier se trouvent en France, où se situe le siège de la compagnie. Alstom cherche notamment des gens spécialisés dans l’ingénierie mécanique et système, les services mais aussi des soudeurs qualifiés pour ses sites de production.

Dans le monde, le constructeur a annoncé vouloir recruter des chargés de projets et d’appels d’offres et des profils très qualifiés dans le domaine de la tech comme des ingénieurs système ou des scientifiques spécialistes de données.

« On aimerait aussi attirer plus de femmes dans les métiers techniques », a souligné Anne-Sophie Chauveau-Galas, précisant que la compagnie souhaitait faire passer la proportion de femmes parmi les cadres et ingénieurs de 23 % à 28 % en 2025.

Alstom a présenté jeudi des résultats excellents avec un chiffre d’affaires en progression de 5,2 % au troisième trimestre de son exercice décalé.

La compagnie prévoit une croissance annuelle de son chiffre d’affaires de 5 % en moyenne d’ici 2024-2025.

En Europe, le groupe entend aussi ajuster sa capacité de production en Allemagne où Bombardier Transport est très présent, en s’orientant davantage vers la signalisation et les services au détriment de la production de matériel roulant.

En Belgique, Alstom est le principal fournisseur de trains et de services de signalisation. L’entreprise compte deux « sites d’excellence » à Charleroi, l’un consacré à la conversion et au stockage de l’énergie électrique et l’autre à la signalisation des grandes lignes. Alstom a également installé un site d’assemblage et de test à Bruges ainsi qu’un dépôt à Fleurus. La société emploie 1.900 personnes en Belgique.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo