Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Des adultes se moquent de Tom, un Marchois de 10 ans, qui se laisse pousser les cheveux pour la bonne cause: «Si j’avais eu une tondeuse...»

Il aura fallu 2 ans pour arriver à une longueur de 30cm.
Il aura fallu 2 ans pour arriver à une longueur de 30cm. - D.R

Pour la plupart des gens, le passage chez le coiffeur relève d’une simple formalité. Pour d’autres par contre, il peut revêtir une tout autre dimension. C’est le cas de Tom Pickart, un jeune marchois de bientôt 11 ans.

À l’âge de 8 ans, Tom décidait de se laisser pousser les cheveux. Pas par anticonformisme, ni pour adhérer à une mode. Mais pour une cause autrement plus noble. « Un jour, j’ai vu une émission à la télévision sur des personnes qui se coupaient les cheveux pour les donner à une association qui lutte contre le cancer, afin que les gens malades puissent avoir une perruque. Alors quand on a voulu me couper les cheveux, j’ai voulu les laisser pousser pour faire la même chose », explique Tom.

Son projet, le jeune homme a mis plus de deux ans pour le mener à bien. « J’aimais bien avoir les cheveux longs. Mais si c’était à refaire, je ne le referais pas », explique-t-il, une pointe d’amertume dans la voix.

>> Car Tom a dû endurer les moqueries de la part d’enfants… mais aussi d’adultes : « On a tout de suite compris que quelque chose n’allait pas »

>> « Si j’avais eu une tondeuse sous la main, j’aurais tout rasé » : mais sa détermination l’a finalement emporté.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo