Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Mauvaise surprise à Couvin: une partie du château Thomas Philippe a été démolie par erreur, «ce n’était pas du tout prévu, ça nous désole»

Bernard Gilson est choqué de cette destruction.
Bernard Gilson est choqué de cette destruction. - L.M.

Tous les regards sont tournés vers le château Thomas Philippe de Cul-des-Sarts depuis quelques jours. Les voitures s’arrêtent devant et les regards sont tristes. Il faut dire que la belle bâtisse du 18e siècle est en pleine démolition. Seul le rez-de-chaussée tient encore debout et c’est bien là le problème.

En décembre dernier, nous vous annoncions qu’il y avait une volonté du côté de l’ASBL Les Rièzes et Les Sarts de garder la façade intacte. Sur les plans présents dans le cahier des charges, on voit clairement que le fronton principal et une partie du premier étage devaient être préservés.

Sur place, la réalité est différente (>> Photos) et aussi bien les habitants de Cul-des-Sarts que l’échevin de l’Urbanisme sont choqués. « Je me suis rendu récemment au service Urbanisme pour consulter le dossier de la démolition », raconte Bernard Gilson. « Je me suis rendu compte qu’il était bien prévu de conserver une plus grande partie de la façade y compris des éléments au-dessus du balcon du premier étage. Quand on se rend sur le chantier, on ne peut que remarquer que l’on a détruit plus que ce qui était prévu. »

>> L’échevin de l’Urbanisme a décidé d’inscrire le point au prochain collège communal  : « Encore une fois, nous n’avons même pas été prévenus »

>> Du côté de l’ASBL Les Rièzes et Les Sarts, on confirme la destruction par erreur  : « Ce n’était pas du tout prévu et cela nous désole »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo