Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

La moitié des patients en soins intensifs ne sont pas vaccinés: «Omicron est moins sévère dans une population vaccinée et avec une immunité naturelle»

Vidéo
La moitié des patients en soins intensifs ne sont pas vaccinés: «Omicron est moins sévère dans une population vaccinée et avec une immunité naturelle»

« Cela est conforme aux projections les plus optimistes et confirme que (le variant) Omicron est moins sévère dans le contexte que nous connaissons actuellement, d’une population vaccinée et avec une immunité naturelle » acquise lors des précédentes vagues, a exposé l’infectiologue, porte-parole francophone de la lutte contre le Covid lors de la conférence de presse du Centre de crise.

Les admissions à l’hôpital de personnes infectées par le coronavirus progressent également, et de manière plus rapide qu’auparavant, avec une moyenne de 255 admissions par jour, contre 183 hospitalisations quotidiennes il y a une semaine. « L’occupation des hôpitaux est croissante mais pas encore préoccupante même si l’accélération est relativement importante », a analysé M. Van Laethem. Les hôpitaux soignaient jeudi 2.736 patients positifs au virus.

La bonne nouvelle réside dans la diminution persistante de l’occupation des soins intensifs (-11 % en une semaine). Actuellement, 367 lits aux soins intensifs sont occupés par des patients testés positifs, dont la moitié n’est pas vaccinée, a indiqué le virologue.

Les décès sont, eux, en légère augmentation avec en moyenne 22 personnes testées positives au virus qui décèdent par jour.

Notre sélection vidéo