Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Didier Gosuin: «Il est légitime à un certain âge de passer la main»

Après 27 ans à la tête d’Auderghem, Didier Gosuin passe le flambeau à la jeune génération.
Après 27 ans à la tête d’Auderghem, Didier Gosuin passe le flambeau à la jeune génération. - Elio Germani

Vous êtes bourgmestre depuis 1995, qu’est-ce qui vous a décidé de passer la main maintenant ?

J’avais été très clair lorsque je me suis présenté aux dernières élections en disant que c’était mon dernier mandat et que je voulais passer la main à mi-mandat. Je suis de ceux qui pensent qu’il faut savoir mettre le pied à l’étrier à la plus jeune génération et lui donner la chance, trois ans auparavant, de faire leurs preuves, de trouver leurs marques, de s’affirmer. C’est un respect par rapport à mes partenaires et un respect de la parole donnée.

Il était temps pour vous de vous retirer ?

Intellectuellement et physiquement, je n’ai aucun problème pour continuer. Mais il y a une chose qu’on ne peut pas nier, c’est son âge. Je crois qu’il est légitime à un moment donné, à un certain âge, de passer la main.

>>Retrouvez la suite de l’interview.

>>Didier Gosuin aborde sa carrière comme ministre ainsi que ses projets avec Démcratie 21

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo