Le CNG reste un bon plan: les voitures roulant au gaz naturel comprimé seront moins pénalisées que les motorisations essence ou diesel

Malgré les hausses, rouler au gaz reste intéressant.
Malgré les hausses, rouler au gaz reste intéressant. - PhotoNews

Le texte n’a pas encore été validé officiellement par le gouvernement wallon mais le projet remis par le ministre Philippe Henry intègre un indice plus favorable pour le calcul de la future taxe de mise en circulation des véhicules CNG, en comparaison avec des voitures essence ou diesel. La TMC servira de base au calcul de la taxe annuel. La réforme entre en vigueur le 1er janvier 2023.

Au-delà de l’aspect fiscal, qu’en est-il à l’usage ? Nous avons testé trois voitures : les deux premières au printemps dernier et la troisième en décembre. Ce détail a son importance car le CNG a augmenté, à l’image des autres carburants.

Dernier détail, il existe deux types de CNG en Belgique. Le Low, à plus faible puissance énergétique mais moins cher, est commercialisé surtout en Flandre et à Bruxelles. Le High, plus puissant et donc plus cher, se trouve en Wallonie.

>> Nous avons testé la Skoda Octavia, l’Audi A3 Sportback 30g-tron et la Seat Leon Break  : voici les distances parcourues et le prix des pleins.

>> Les tarifs ont augmenté depuis : « La CNG demeure intéressante même si la différence n’est plus aussi importante que par le passé. »

>> Didier Hendrickx, de gas.be, explique : « Le gaz va retrouver sont avantage concurrentiel. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo