Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Marc, du Brabant wallon, est présent à Ouagadougou en plein coup d’État: «On a entendu des tirs d’AK-47 à deux pas de là où je loge»

Marc, du Brabant wallon, est présent à Ouagadougou en plein coup d’État: «On a entendu des tirs d’AK-47 à deux pas de là où je loge»

Dimanche dernier, des tirs ont été entendus en plein cœur de la capitale du Burkina Faso, à Ouagadougou. Selon un témoin belge sur place, ces tirs ont eu lieu dans le quartier qui abrite la résidence, du président Roch Marc Kaboré. Ce coup de force a débuté dans les casernes du pays par des mutineries.

Lundi soir, les militaires ont annoncé à la télévision publique avoir pris le pouvoir par un coup d’État. L’officier qui a pris la parole en public a indiqué que « les opérations se sont déroulées sans effusion de sang et sans aucune violence physique sur les personnes arrêtées qui sont détenues dans un lieu sur dans le respect de leur dignité », sans mentionner de noms.

➜ Marc Lobelle, originaire du Brabant wallon est sur place : « Dimanche matin, de 5h30 à 9 heures, on a entendu des tirs d’AK-47 à deux pas de l’endroit où je loge, en plein cœur de la capitale. » Il témoigne.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo