Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Variant Omicron: «Il est possible d’être infecté par BA.1 d’abord, puis par BA.2», selon le virologue danois Anders Fomsgaard

Variant Omicron: «Il est possible d’être infecté par BA.1 d’abord, puis par BA.2», selon le virologue danois Anders Fomsgaard

Le BA.2 a été détecté pour la première fois en Belgique le 26 décembre de l’année dernière, peu après la découverte de la version BA.1 d’Omicron. Jusqu’à présent, seuls quelques cas étaient enregistrés, mais depuis peu, le BA.2 est en augmentation. Le BA.2 est également en hausse dans d’autres pays, dont l’Inde, par exemple. Un troisième sous-variant d’Omicron, BA.3, a également été découvert.

Anders Fomsgaard, virologue danois, a déclaré dans un entretien accordé à « Go tomorrow Danmark » sur la chaîne 2 PLAY, relayé par 7sur7, qu’une personne ayant été infectée au variant Omicron original, le BA.1, peut également être infectée par le sous-variant BA.2.

Après une infection à BA.1, personne n’est donc à l’abri d’une deuxième infection à BA.2. « Il est possible d’être infecté par BA.1 d’abord, puis par BA.2 », a affirmé Anders Fomsgaard. Il rappelle toutefois qu’il ne faut pas dramatiser quand à ce nouveau sous-variant, car aucune différence dans le nombre d’hospitalisations et de décès n’a été signalée entre BA.2 et BA.1. Il ajoute que les vaccins offrent toujours une protection efficace contre les maladies graves.

Notre sélection vidéo