Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Une motion de méfiance pour destituer l’échevin Yves Caffonette à Thuin: il refusait de laisser sa place, malgré un accord signé en 2018

Une motion de méfiance pour destituer l’échevin Yves Caffonette à Thuin: il refusait de laisser sa place, malgré un accord signé en 2018

Pour bien comprendre ce qui se trame aujourd’hui, il faut remonter aux dernières élections communales, en 2018. Yves Caffonette a alors décroché le 3e score de la liste socialiste. Malgré ce beau succès électoral, pour diverses raisons internes, notamment un cavalier seul pendant la campagne, sa nomination comme échevin ne faisait pas l’unanimité parmi les militants PS. Certains lui prêtaient même l’intention de rejoindre les rangs d’une autre formation politique. Finalement, tout est rentré dans l’ordre via un accord signé par les différentes parties.

>> « Je ne démissionnerai donc pas. Il s’agit aussi d’une question d’honneur dans ce mauvais procès qu’on me fait. »

>> Évidemment, l’opposition n’hésite pas à critiquer la situation.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo. Téléchargez-la maintenant ici.

Notre sélection vidéo