Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Coronavirus: près de 80% des généralistes contre l’avant-projet de loi sur la vaccination en pharmacie

Coronavirus: près de 80% des généralistes contre l’avant-projet de loi sur la vaccination en pharmacie
Belga

L’avant-projet a pour sa part été envoyé mardi au Parlement après avoir fait l’objet de discussions au sein de groupes de travail inter cabinets pendant plusieurs semaines, a confirmé à Belga la porte-parole du cabinet du ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke.

«L’Absym a déjà écrit deux lettres ouvertes au ministre Frank Vandenbroucke et au Premier ministre Alexander De Croo pour les faire changer d’avis. Mais en vain, aucun d’eux n’a daigné répondre», déplore le président de l’Association belge des syndicats médicaux (Absym), le docteur Luc Herry. «Même après le succès de notre manifestation en ligne #SansVoix, les cabinets ont gardé un silence assourdissant. Le gouvernement ne se soucie pas du fait que le rôle du médecin généraliste s’érode petit à petit. Aux yeux des politiciens, les médecins généralistes sont ’quantité négligeable’.»

Sur les 1.470 participants à l’enquête de l’Absym, 1.058 (72%) ont indiqué qu’ils n’étaient pas d’accord. L’opposition est plus forte chez les médecins généralistes : 79,3% n’apprécient pas le fait que les pharmaciens soient autorisés à vacciner contre le Covid-19. La résistance est plus élevée chez les médecins généralistes francophones (83,2%) que chez les généralistes flamands (78,3%).

Du côté du cabinet de Frank Vandenbroucke on se réjouit au contraire de la progression de l’avant-projet de loi et on insiste sur l’importance d’un «effort collectif» dans la campagne de vaccination contre le Covid-19. «Que ce soit via les pharmaciens, les généralistes ou les centres de vaccination, il y a un effort collectif à mener contre le Covid et c’est ça qui est le plus important.»

Notre sélection vidéo