Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Nancy, une infirmière namuroise, renonce à sa dose de rappel et quitte le métier: «Être vacciné ou non ne remet pas en cause les compétences»

Nancy Robert ne comprend pas l’obligation vaccinale pour le personnel soignant.
Nancy Robert ne comprend pas l’obligation vaccinale pour le personnel soignant. - D.R.

On en parle de plus en plus, l’obligation vaccinale pour le personnel soignant devrait prochainement se matérialiser. D’ici le début du mois d’avril, les soignants qui n’auront pas franchi le pas perdront le droit d’exercer leur profession.

Parmi cette possible longue liste de travailleurs figure Nancy Robert. La Namuroise, qui habite à Lodelinsart (Hainaut), était infirmière indépendante du côté de Nivelles et de Charleroi. Elle s’est déclarée en faillite dans son activité il y a quelques jours et, à l’écouter, cette obligation vaccinale a joué un rôle important.

▶▶ Elle raconte longuement son rapport au vaccin: « Être vacciné ou non ne remet pas en cause les compétences. »

▶▶ Elle ne comprend pas certains arguments.

▶▶ Nancy voit cette obligation du vaccin se cumuler à d’autres facteurs qui ont contribué à lui faire quitter un secteur dans lequel elle a pratiqué pendant un long moment. La Namuroise souhaite désormais reprendre des études pour entamer le nouveau chapitre de sa vie.

▶▶ Nous avons aussi fait le point sur le taux de vaccination du personnel soignant dans les établissements hospitaliers namurois.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo