Le variant Omicron oblige la SNCB à réduire son offre de transport: 220 trains vont être suspendus chaque jour!

Environ 220 trains seront supprimés chaque jour.
Environ 220 trains seront supprimés chaque jour. - Belga

Dès ce mercredi, ça risque d’être la soupe à la grimace pour les navetteurs voyageant, par exemple, dans les trains IC entre Mons et Aulnoye ainsi qu’entre Namur-Charleroi et Maubeuge (supprimés provisoirement en semaine et le week-end). Pour les habitués de la liaison S42 (Flémalle-Haute/Liège/Liers… deux trains sauvés, un dans chaque direction, le matin pour le trajet domicile-école), etc.

►► Par rapport à ce qui s’était déjà produit en décembre, deux fois plus de trains sont touchés cette fois-ci: environ 220 par jour.

« La contagiosité d’Omicron ne nous laisse pas le choix », explique la porte-parole de la SNCB, Elisa Roux. « Le choix des lignes dépend des absences dans les différents dépôts ; c’est aussi fonction des alternatives possibles. On essaie de limiter l’impact pour les clients, mais il faut savoir que le seuil critique lié à l’absence des accompagnateurs de train est fixé à 15 % et on l’a dépassé. »

►► Le TEC et la Stib ont aussi dû réduire leurs services.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo