Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

La friterie Le Père André ferme définitivement ses portes «à cause du CST» à Hotton: «On refuse de demander aux clients s’ils sont vaccinés ou non»

Les gérants de la friterie.
Les gérants de la friterie. - U.A.

C’était une friterie familiale connue à Hotton pour son accueil et son chalet situé au milieu d’un jardin. Après sept ans d’activité, Le Père André vient d’annoncer, via sa page Facebook, la fermeture définitive de son établissement.

Une décision que les gérants justifient au regard d’une série de circonstances contraignantes pour leur commerce. « Le Covid Safe Ticket est la première raison qui nous a d’abord incités à fermer provisoirement la friterie depuis le 1er novembre ».

►► « Par refus de demander aux clients s’ils sont vaccinés ou non », relate Isabelle Villers, co-gérante avec son mari du Père André.

« S’ajoutent à ça les frais liés aux inondations ainsi que les travaux sur le pont de Hotton, qui compliquent le service à emporter », poursuit-elle.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo