Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

En quarantaine dans un hôtel, un homme de 31 ans écope de 8.400 euros d’amende: il a quitté sa chambre plusieurs fois pour fumer une cigarette

En quarantaine dans un hôtel, un homme de 31 ans écope de 8.400 euros d’amende: il a quitté sa chambre plusieurs fois pour fumer une cigarette
Isopix

Umer Draz, 31 ans, a reçu l’ordre de s’isoler dans une chambre d’hôtel après avoir atterri à l’aéroport d’Heathrow. La raison est simple, sa femme a été testée positive. Ils ont donc dû s’isoler avec leurs enfants.

Les faits remontent au mois d’avril 2021. La règle en Angleterre à l’époque, c’était de se mettre en quarantaine dans un hôtel prévu à cet effet si vous voyagiez de l’extérieur vers l’intérieur du pays. Les sorties étaient évidemment interdites. Même les sorties cigarettes apparemment. Mais ça, l’homme de 31 ans ne le savait pas.

La police avait été appelée par le personnel de l’hôtel, qui accusait le touriste de ne pas vouloir rester dans sa chambre, comme le rapporte l’Evening Standard.

« J’ai expliqué pendant au moins 20 minutes combien il était important de s’isoler et comment il mettait tout le monde en danger en quittant la chambre pour fumer et divertir ses jeunes enfants », explique l’agent appelé.

« Umer Draz et sa femme souhaitaient obtenir une chambre plus grande pour leur famille, ce que j’ai essayé de faire, mais l’hôtel était complet à ce moment-là et le personnel ne pouvait pas répondre à leur demande. »

Étant donné qu’il n’a pas respecté les règles de quarantaine en vigueur au moment des faits, les agents n’ont eu d’autre choix que de verbaliser l’homme.

Il n’a pas plaidé et a été reconnu coupable de violation des règles de quarantaine avec comme circonstance supplémentaire que le Pakistan était en rouge sur la carte de l’OCDE au moment de son voyage. Il a donc écopé d’une amende très salée, l’équivalent de 8.400 euros !

La sentence est tombée ce début janvier.

Umer n’est pas le seul à avoir écopé d’une telle amende. En effet, dans le pays de nombreux touristes téméraires qui avaient bravé l’interdit ont du payer pour ne pas avoir respecté ces règles. Cher payé pour une cigarette !

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo