En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Le site des prisons de Saint-Gilles, Forest et Berkendael continuera à être occupé partiellement, selon Mathieu Michel

Le site des prisons de Saint-Gilles, Forest et Berkendael continuera d’être occupé au-delà de l’automne prochain, échéance prévue pour le déménagement de détenus vers la nouvelle prison de Haren, a affirmé vendredi, le secrétaire d’État fédéral chargé de la Régie des Bâtiments, Mathieu Michel. Selon celui-ci, des contacts existent bel et bien avec la Région bruxelloise et les communes concernées.

Comme le conseil communal de Saint-Gilles, il y a une semaine, le collège des bourgmestres et échevins de Forest s’est inquiété vendredi de n’avoir jusqu’ici aucune information sur les intentions du fédéral concernant l’avenir du site des prisons de Saint-Gilles, de Forest et de Berkendael. Le transfert des détenus de ces établissements vers la nouvelle prison de Haren est prévu à l’automne.

Dans un entretien téléphonique avec l’agence Belga, Mathieu Michel, a confirmé que la prison de Haren, d’une capacité de 1.200 détenus, accueillerait les premiers prisonniers à partir de septembre/octobre prochain. La prison de Forest ne sera ainsi plus occupée à partir de janvier 2023.

Selon M. Michel, la prison de Saint-Gilles sera quant à elle encore partiellement occupée jusqu’au 31 décembre 2024. On réfléchit par ailleurs à transformer la prison pour femmes de Berkendael en Maison de détention.

Pour ce qui est du long terme, des contacts sont pris avec perspective.brussels « mais notre job, avec la Régie des Bâtiments, c’est de fournir des outils au service de l’État, et non de modifier nous-mêmes un plan de secteur », a ajouté le secrétaire d’État fédéral.

« Ceci dit, je conçois fort bien qu’il faille une vision pour l’avenir en milieu urbain », a-t-il encore dit, démentant l’absence de contacts avec les communes concernées.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles