Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Tempête Eunice en Belgique: «Pas d’alerte rouge» mais «les dégâts pourront être importants sur certaines régions», prévient David Dehenauw

Vidéo
Tempête Eunice en Belgique: «Pas d’alerte rouge» mais «les dégâts pourront être importants sur certaines régions», prévient David Dehenauw

En Belgique, l’Institut Royal Météorologique (IRM) a émis une alerte jaune au vent pour la Wallonie et Bruxelles. Les provinces de Flandre-Occidentale, de Flandre-Orientale et d’Anvers ont quant à elles été placées en alerte orange. Les rafales pourraient même atteindre 150 km/h sur le littoral. Un passage en code rouge pour cette région n’était pas exclu jusqu’à ce matin.

« Nous restons en code orange car la probabilité de rafales de plus de 130 km/h sur une zone suffisamment étendue à l’intérieur d’une province est inférieure à 65 %, mais localement les 130 km/h pourront être dépassés, même à l’intérieur des terres lors d’une forte averse », explique l’IRM. Pour que le code rouge soit activé au littoral, il faudrait que la zone sujette à de fortes bourrasques représente au moins un quart de la zone côtière, ce qui n’est pas le cas pour l’instant, a ajouté M. Dehenauw.

Le météorologue de l’IRM met toutefois en garde contre un risque très local de rafales de plus de 130 km/h, ce qui signifierait qu’à certains endroits, un code rouge pourrait être de rigueur. « Il s’en est fallu de peu pour qu’on bascule en code rouge », a-t-il relevé.

Une forte tempête par vent de sud-ouest (10 Beaufort) et éventuellement une très forte tempête (11 Beaufort) très temporaire et locale le long de la mer du Nord est attendue vendredi entre 14-15h et 18-19h.

« Les dégâts pourront être étendus et importants sur certaines régions, tandis que la circulation pourra également être fortement perturbée », prévient l’IRM.

Ce vendredi, le temps deviendra très venteux avec d’abord des périodes de pluie ou de bruine. Cette après-midi, des éclaircies seront possibles depuis l’ouest avec un temps plus sec. Toutefois, sur le sud-est, le temps restera pluvieux jusqu’en soirée.

En cours de journée, le vent de sud-ouest, puis d’ouest-sud-ouest, deviendra fort, voire très fort sur l’ouest du pays. Au littoral, il sera même tempétueux avec des rafales qui pourraient atteindre les 150 km/h. Sur l’ouest et le nord-ouest, les rafales atteindront 100 à 110 km/h ou éventuellement plus. Ailleurs sur le territoire, les rafales avoisineront plutôt 80 à 100 km/h, mais là aussi, des valeurs un peu supérieures sont possibles, indique l’IRM.

Le numéro 1722 reste activé

Le numéro d’appel 1722 pour des interventions de pompiers non urgentes reste activé. Le numéro avait été activé dès mardi à la suite d’un avertissement de mauvais temps émis par l’IRM.

Le 1722 a pour but d’éviter que les numéros d’urgence soient submergés par des appels pour des interventions qui peuvent toutefois attendre. En cas de dommages causés par une tempête ou de dégâts des eaux pour lesquels une assistance des pompiers est requise, il faut donc composer ce numéro. Si une vie est en danger, c’est le 112 qu’il faut joindre.

Le SPF recommande également le recours au guichet électronique 1722.be, considéré comme « le moyen le plus direct de demander l’aide des pompiers dans des situations où aucune vie n’est en danger ».

Les centrales d’urgence 112 et les pompiers donnent toujours la priorité aux personnes dont la vie est potentiellement en danger. « Ils analysent les situations au cas par cas et déterminent qui doit être secouru en premier. Pendant une tempête ou une inondation, ils doivent traiter de nombreuses demandes en même temps », souligne le service public fédéral. « Faites donc preuve de patience et ne rappelez pas pour savoir quand les secours vont arriver », demande-t-il.

L’activation du numéro 1722 est préventive lorsqu’une tempête ou de fortes pluies sont annoncées. Cette activation ne présage en rien de la gravité de l’avertissement et de l’ampleur des dégâts éventuels, rappelle le SPF Intérieur.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo