En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Actualités Belgique

La tempête Franklin fait des dégâts en Belgique: code orange et risque de marée de tempête, «un tourbillon a arraché le toit», des arbres tombent…

La Belgique a été fortement touchée par les tempêtes ce week-end. Les tempêtes Eunice et Dudley ont laissé la place à la tempête Franklin cette nuit et ce lundi matin. Avec des dégâts un peu partout.
Photos

Code orange et risque de marée de tempête pour la Côte

L’Institut royal météorologique (IRM) a émis un nouveau code orange pour le littoral lundi matin. L’avis de marée de tempête, qui signifie une élévation anormale du niveau de la mer, s’applique également à la Côte et à l’Escaut maritime, a rapporté le météorologue David Dehenauw sur Twitter.

L’IRM prévoit des rafales de 100 à 110 km/h sur la Côte et éventuellement jusqu’à 120 km/h entre midi et la première partie de l’après-midi. Dans le reste du pays, le code jaune reste en vigueur, avec des rafales pouvant atteindre de 80 à 100 km/h.

«Une marée de tempête est également prévue sur la Côte belge et au niveau de l’Escaut maritime. Nous prévoyons pour la fin de l’après-midi un niveau d’eau élevé à Ostende», selon David Dehenauw. «Ce soir, il y aura également des niveaux d’eau élevés le long de la rivière Zeeschelde.»

«De nouvelles estimations seront effectuées en matinée et l’évolution des marées sera suivie de près le long de la côte Est du Royaume-Uni, d’où vient la vague de marées à destination de la Côte belge et de l’Escaut Maritime», a conclu le météorologue.

Des falaises de sable sur les plages belges pourraient se former, a conclu le météorologue.

Six maisons inhabitables

À Petegem-aan-de-Leie, un village de la commune de Deinze en Flandre orientale, six maisons ont été déclarées inhabitables après que la tempête a détruit les toits de trois bâtiments. « Un tourbillon a arraché le toit d’un immeuble à appartements comprenant quatre maisons et a atterri sur le toit de deux autres maisons », explique Jan Vermeulen, bourgmestre de Deinze.

L’incident a eu lieu vers 22h15 dans la Krekelstraat. Le toit de l’immeuble a été arraché et s’est retrouvé sur le toit de deux autres maisons. « Les dégâts sont très locaux mais le vent a dû être incroyablement fort. Le toit arraché de l’immeuble a survolé une maison, qui a été complètement épargnée, puis s’est écrasé sur les deux maisons suivantes. Les toits sont très endommagés mais il y a aussi des dégâts importants à l’intérieur. »

Personne n’a été blessé mais un résident de 94 ans a été emmené à l’hôpital pour un contrôle. Dans l’une des maisons, une lourde poutre a traversé une fenêtre, mais personne n’était présent dans le salon à ce moment-là. Les trois bâtiments concernés ont été déclarés inhabitables. Les résidents ont été hébergés pour la nuit et un logement d’urgence sera envisagé lundi.

Des éléments de chantier s’envolent et retombent sur des voitures

Voitures cassées, vitres brisées, arbres sur la route et accidents… la liste des dégâts de la tempête Franklin est déjà longue en région Carolo. À Marcinelle des éléments de chantiers ont été pris dans le vent et ont atterri sur des habitations et des voitures, causant de sérieux dégâts. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.

parpainnng
FVH
feux bleus
FVH
a sencered_censored
FVH

Une voiture surprise par une rafale de vent

Cette nuit, une voiture qui circulait sur la route à Ham-sur-Heure a été surprise par une rafale de vent et s’est retrouvée sur le flanc.

voiture1
Fabian VH

Un arbre est tombé sur la route à Montigny-le-Tilleul

Les rafales de vent ont eu raison d’un arbre du côté de Montigny-le-Tilleul. Emporté par le vent, il s’est écrasé sur la route, emportant avec lui un fil électrique.

B9730031795Z.1_20220221072756_000+GKTJUMTF6.1-0

Une façade menace de s’effondrer à Herseaux

Les pompiers ont dû intervenir rue des Frontaliers à Herseaux aux environs de 7h du matin. «Une façade menaçait de s’effondrer», explique-t-on. Il fallait donc s’assurer que cela n’arrive mais aussi sécuriser la voie publique et ainsi éviter qu’un drame ne se produise. Surtout que la maison concernée se trouve à proximité de l’école Philippe Geluck.

B9730032476Z.1_20220221093422_000+GSPJUN2JP.1-0

Durant l’intervention des pompiers, la police bloqué une partie de la rue dans les deux sens. Des barrières ont été placées par les services communaux sur le trottoir devant la maison afin de sécuriser l’endroit.

Panne d’électricité

Des coupures de courant ont été subies en divers endroits au nord de la province du Limbourg vers 23H30 dimanche soir, occasionnées par le passage de la tempête Franklin. Les localités concernées étaient entre autres Houthalen, Lommel, Heusden-Zolder, Pelt et Opglabbeek. Les ménages y sont restés privés d’électricité durant environ 30 minutes.

Les problèmes ont été résolus depuis lors pour la plupart de ces localités. Selon le gestionnaire de réseau Fluvius, les pannes ont été provoquées par un éclair.

Infrabel s’attend à une heure de pointe sans trop d’encombres sur le rail

Le gestionnaire d’infrastructure Infrabel ne s’attend pas à des fortes perturbations de la circulation ferroviaire lundi matin après le passage de la tempête Franklin. « Les passagers doivent cependant tenir compte de petits ralentissements occasionnels ou d’annulations de trains, mais il n’y a plus de restrictions de limite de vitesse », a confirmé à Belga le porte-parole Frédéric Petit lundi à l’aube.

La vitesse des trains avait été limitée à 80 km/h dimanche soir dans les provinces pour lesquelles l’IRM avait émis un avertissement orange aux vents, en Flandre et dans le Hainaut au sud du pays.

Deux incidents ont été signalés sur le rail dimanche soir, dans la province de Flandre orientale. En outre, la ligne entre Bruxelles et Gand a connu des retards.

Mais pour l’heure de pointe de lundi matin, Infrabel ne s’attend plus à des problèmes majeurs. « Cela semble bien aller pour le moment », selon M. Petit. « Les limites de vitesse ne sont plus d’application et il semble que la circulation devrait être normale. Les voyageurs doivent toutefois tenir compte de petits ralentissements ici ou là, ou d’annulations de trains ».

La circulation peut être ralentie à ce titre à Tournai en raison de pans de toitures sur les voies. Elle est en outre interrompue entre Puurs et Boom en province d’Anvers, en raison du haut niveau d’eau d’une rivière locale.

Le trafic ferroviaire entre Ronse et Oudenaarde et entre Alost et Burst a également été brièvement interrompu en raison d’un arbre qui menaçait de tomber sur les voies, mais le problème est à présent résolu.

Les trains à grande vitesse entre Anvers et les Pays-Bas sont aussi détournés via la ligne ferroviaire classique à la demande des Pays-Bas.

« Ces incidents démontrent que la circulation sur le rail peut encore être perturbée localement », a souligné M. Petit. Le gestionnaire table donc sur une heure de pointe sans trop d’encombres, mais reste à la merci des conséquences de la tempête.

Infrabel précise encore que ses équipes sont prêtes à agir rapidement en cas d’éventuels problèmes posés par la tempête Franklin.

Cet après-midi, une limite de vitesse de 80 km/h est à nouveau imposée pour les trains en provenance et à destination de la côte. Cela concerne les lignes Bruges-Knokke, Bruges-Ostende, Bruges-Blankenberge, Bruges-Zeebrugge ainsi que le trafic ferroviaire entre Lichtervelde et La Panne. La limitation de vitesse sera d’application de 12h00 à 17h00.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles