Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

RDC: Félix Tshisekedi, candidat à un second mandat, déterminé à «ramener la paix"

RDC: Félix Tshisekedi, candidat à un second mandat, déterminé à «ramener la paix"
isopix

«Résoudre les problèmes sécuritaires, c’est mon obsession et je suis déterminé à ramener la paix. C’est pour cela que j’ai voulu +mutualiser+ les opérations et impliquer les pays voisins (principalement l’Ouganda et le Rwanda, ndlr), ce qui nous a amenés à lancer des opérations avec l’armée ougandaise contre les ADF (Allied Democratic Forces, des rebelles qui sévissent dans la province de l’Ituri, dans le nord-est de la RDC)», affirme-t-il.

«Pour les (groupes armés) nationaux, le processus de désarmement a commencé et nous allons avoir une grande réunion avec tous nos partenaires pour booster ce désarmement», ajoute M. Tshisekedi, qui a regagné Kinshasa jeudi soir après un séjour d’une dizaine de jours en Belgique pour soigner une hernie discale.

Interrogé sur la campagne en vue des élections générales censées se tenir en décembre 2023), il dresse un bilan qu’il présente comme positif de sa rupture avec le camp de son prédécesseur, Joseph Kabila Kabange.

«J’aborde cette période avec beaucoup de sérénité. Je crois que les Congolais ont encore envie de voir du Félix Tshisekedi parce que nous avons commencé cette mandature avec une coalition, celle du FCC (Front Commun pour le Congo) dirigée par mon prédécesseur et durant deux ans les choses se sont plutôt mal passées. Voici presque un an, nous avons dû créer une nouvelle majorité qui se met maintenant à dérouler son programme», souligne le chef de l’Etat congolais.

«Je veux tenir les délais (fixés pour les élections) pour que les gens croient en moi et que j’aie l’occasion de rempiler», poursuit-il.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo