Vincent Kompany se dit prêt pour la Coupe du monde mais est conscient de sa fragilité: "Les doutes à mon sujet sont fondés"

Vidéo
@Belga
@Belga

Les blessures ont beau s’accumuler, elles n’empêchent pas Vincent Kompany d’être convaincu qu’il sera présent sur la liste des 23 de Roberto Martinez pour la Coupe du monde en Russie. Il reste cependant lucide, sachant très bien que ses blessures à répétition n’arrangent pas sa situation. «Je connais mon état et je connais mon passé, mais je suis prêt pour la coupe du Monde. Ca, j’en suis certain. Je comprends bien qu’il y ai des doutes et je pense moi-même qu’ils sont fondés. Mais cela me motive encore plus. La critique me donne toujours une motivation supplémentaire. Cette saison marquée par les blessures ne joue pas en ma faveur pour le Mondial. J’ai le sentiment que si je joue à la Coupe du monde, cela pourrait être notre meilleur tournoi. Je veux être le meilleur

Interrogé sur le match de groupe face à l’Angleterre, Kompany explique que «c’est un sujet dont on parle beaucoup à Manchester City et où chacun à une chose à dire». Avant d’ajouter: «Je pense que les deux équipes veulent avant tout avoir six points avant ce match

Quant à savoir si cette Coupe du monde en Russie sera le dernier grand tournoi de sa carrière, Kompany dit ne pas encore avoir pris sa décision. «Je suis chez les Diables rouges depuis 15 ans et je brûle encore d’ambitions. Quand tu es depuis si longtemps en équipe nationale, tu ne prends pas cette décision si rapidement.»

«Sur un amical, je ne juge que 45 mintues»

Au sujet des matches amicaux, dont celui face à l’Arabie saoudite mardi prochain, «Vince the Prince» n’y porte pas tellement d’intérêt. «Je ne regarde pas beaucoup les matches amicaux. Il y a toujours beaucoup de changement et à la fin, ce n’est pas tellement une question de tactique. Nous avons suffisamment de qualités et d’expérience pour trouver un bloc collectif.» Selon le capitaine des Diables, «un match amical est l’occasion d’essayer des choses, mais pour en tirer des conclusions il ne faut regarder que les premières 45 minutes

Un succès en Ligue des champions ?

Kompany est également le capitaine de Manchester City, actuel leader du championnat d’Angleterre et avec qui il n’a joué que 12 matches cette saison. Pour lui, le titre ne doit pas leur échapper en fin de saison. Quand au quart de finale contre Liverpool en Ligue des champions, il estime les chances des Sky Blues a 50-50. «La pression est peut-être plus sur nous car nous somme en tête de la Premier League et nous attendons depuis longtemps un succès en Ligue des champions

Notre sélection vidéo