Notre destination de la semaine: record de fleurs pour le parc de Keukenof en Hollande

800 sortes de tulipes.
800 sortes de tulipes. - Keukenof

Dans un parc de 32 hectares, la balade sinueuse agrémentée d’arbres, de fontaines et jeux d’eau emmène les visiteurs à la découverte de 7 millions de bulbes en fleur, dont 800 différentes sortes de tulipes. Voilà quatre siècles que la fleur éphémère à bulbe de multiples tons est l’une des principales ambassadrices de la Hollande et des Pays-Bas.

Le pays doit l’un de ses emblèmes à un diplomate flamand qui résidait en Turquie. En 1594, il envoie à l’un de ses amis néerlandais un colis renfermant trois bulbes de tulipe. Le scientifique de profession, s’intéresse de près à cet étrange présent venu de Méditerranée. Les bulbes donneront de jolies tulipes colorées.

Quelques mois plus tard, le phénomène de mode se répand dans le pays. Les années suivantes, le courant dépasse les frontières et séduit l’Europe.

À l’époque, seuls les riches possédaient de belles demeures serties de jardins d’agrément ornés de plantes et objets de valeur.

Très vite, aux Pays-Bas, les bulbes de tulipes deviennent des objets précieux estimés et évalués tels de l’or. À Amsterdam, certains propriétaires se séparaient de leur maison pour acquérir quelques pustules.

Le Keukenhof

Cela fait plus de 60 ans que le parc du Keukenhof ouvre ses portes aux visiteurs offrant des féeries et mosaïques florales colorées qui façonnent un spectacle qui se métamorphose au fil des jours. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. De printemps en printemps, les architectes paysagistes et jardiniers redoublent d’énergie et laissent libre cours à leur inspiration et imagination.

Les bulbes sont plantés en étages et cascades de sorte que lorsque les premiers arrivent à maturité, d’autres amorcent l’ouverture de leur corolle. Jacinthes, jonquilles, crocus et tulipes se succèdent… Une fois la floraison terminée, le bulbe est déplanté.

Evénement et expositions, des activités spécifiques pour le jeune public, le calendrier est étoffé. Les fleurs ne sont pas uniquement exposées en plein air, vous admirerez aussi des œuvres florales en indoor : des fleurs à bulbes, coupées et des plantes en pot. L’approvisionnement de ces pavillons, dont un est consacré à l’histoire de la tulipe, est assuré par 500 horticulteurs.

La criée d’Aalsmeer

Les roses et autres fleurs que nous achetons au marché ou chez les fleuristes transitent certainement par Aalsmeer, la plus grande criée de fleurs et de plantes du monde. 19 millions de fleurs et 2 millions y transitent chaque jour. 1,3 milliard de roses y passent chaque année.

La criée, située dans la région du Keukenhof est accessible aux visiteurs.

Le corso fleuri : incontournable

De Noordwijk à Haarlem, le corso Bollenstreek, est l’un des temps forts du festival. Du 20 au 24 avril 2022, de 9h30 à 21h, des dizaines de chars fleuris de jonquilles, jacinthes, tulipes et autres fleurs à bulbes défileront sur plus de 40 km. En soirée, les chars colorés sont rehaussés de lumière.

Bon à savoir !

Les fleurs sont moins chères aux Pays-Bas parce que la TVA sur les fleurs n’excède pas 6 %.

Ne confondez plus Hollande et Pays-Bas : la Hollande est une région des Pays-Bas. Ce sont très probablement les navigateurs qui accostaient à Amsterdam et Rotterdam, en Hollande, qui ont étendu la dénomination. Paraît-il, même aux Pays-Bas, la différence n’est pas toujours connue !

Le Keukenhof est ouvert tous les jours du 24 mars au 15 mai inclus (dimanches et jours fériés compris) de 8h00 à 19h30 (caisses ouvertes jusqu’à 18h00). Prix moyen : 18,50 € par adulte et 9 € pour les jeunes de 4 à 17 ans. Pour éviter les files, vous pouvez acheter vos billets en ligne : www.keukenhof.nl. Vous y allez en voiture ou en train et bus via Amsterdam. Optez pour un billet combiné, plus économique.

Notre sélection vidéo