Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Au moins 6 morts lors du carnaval de Strépy-Bracquegnies: la première photo, juste après le drame, qui témoigne de l’horreur

Facebook
Facebook

«Une voiture qui roulait à vive allure a foncé dans la foule qui s’était rassemblée pour assister au ramassage des Gilles. Le conducteur a ensuite poursuivi sa route, mais nous l’avons intercepté», a indiqué le bourgmestre. Le plan d’urgence communal a été déclenché.

«Nous avons mis la salle de sport communale à disposition des familles et le service d’assistance aux victimes a également été activé», précise Jacques Gobert. Un point presse sera organisé dans la matinée.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux témoignages et des photos sont publiées. Celle-ci témoigne évidemment de l’horreur qui s’est jouée sur place :

La ville de La Louvière avait officiellement lancé sa période de carnaval au début du mois de mars après le passage en code jaune du baromètre sanitaire. Les festivités carnavalesques n’avaient pas eu lieu en 2020 et 2021 en raison de la crise sanitaire. Le carnaval de Strépy-Bracquegnies devait commencer le 20 mars et se poursuivre les 21 et 22 mars. Dimanche, tôt dans la matinée, on procédait au traditionnel «ramassage» des gilles au cours duquel les différentes sociétés se forment au fil du passage des participants de maison en maison dans une ambiance traditionnellement chaleureuse qui a tourné au drame, dimanche matin, à Strépy.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo