Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Revalorisation des barèmes, réduction de la taille des classes...: les enseignants se mobiliseront à Mons le 29 mars, puis à Liège le 5 mai!

Le 10 février, les profs s’étaient mobilisés comme rarement.
Le 10 février, les profs s’étaient mobilisés comme rarement. - Lesoir

Le 10 février, ils étaient près de 10.000 à crier leur mécontentement sous les fenêtres de la ministre de l’Éducation, Caroline Désir (PS). « Le secteur de l’enseignement est essentiel ? Que la Fédération Wallonie-Bruxelles le prouve ! », criaient-ils, regrettant « la maigre proposition d’accord sectoriel faite par le Gouvernement » et exigeant une valorisation qui passe notamment par la revalorisation des barèmes, la réduction de la taille des classes, l’allégement de la charge de travail ou l’abandon immédiat de l’évaluation des personnels.

Une évaluation justement que la ministre refuse de jeter à la poubelle même si elle a accepté de reporter une réforme, liée au Pacte d’excellence, comme le dossier d’accompagnement de l’élève.

►► Pas de quoi satisfaire les syndicats qui ont donc annoncé qu’ils se remobiliseraient la semaine prochaine, le mardi 29 mars, à Mons.

►► Et si ça ne suffit pas, une autre date est arrêtée : le 5 mai à Liège…

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo