Abonnez-vous à -50%

Tribunal correctionnel de Bruxelles: jugés pour avoir donné une dose fatale d’XTC à leur grand-père

Tribunal correctionnel de Bruxelles: jugés pour avoir donné une dose fatale d’XTC à leur grand-père

La mort de Robert Paridaens, en novembre 2013, avait d’abord été considérée comme naturelle. Mais le parquet de Hal-Vilvorde a entamé une enquête judiciaire quand il a eu vent d’une dispute entre la victime et son beau-fils à propos d’une question d’héritage. Une autopsie et un rapport toxicologique ont alors mis en évidence que le quasi-nonagénaire était décédé d’une overdose d’ecstasy.

Son beau-fils Oscar (67 ans), sa petite-fille Christa (43 ans) et Johnny (47 ans), le mari de cette dernière, ont été placés sous mandat d’arrêt. Tous trois sont passés aux aveux et ont soutenu que l’homme était devenu insupportable. Un autre mobile a cependant paru plausible aux enquêteurs.

Robert Paridaens avait bâti une entreprise de transport florissante, que son beau-fils continuait à exploiter. Depuis quelques temps, il avait entamé une relation avec une dame de 75 ans. Le trio aurait estimé que leur aïeul lui consacrait trop d’argent.

Les témoins entendus vendredi ont confirmé que la victime et son beau-fils ne s’entendaient plus depuis des années, notamment au sujet de l’entreprise de transport. Ils ont aussi décrit l’octogénaire comme quelqu’un de tyrannique. Peu avant son décès, il se serait même retourné contre sa petite-fille Christa.

Le beau-fils étant entre temps décédé, seuls Christa et Johnny sont poursuivis devant le tribunal correctionnel.

Notre sélection vidéo