Abonnez-vous pour 1€

La journaliste qui avait fait une blague de très mauvais goût sur Arnaud Beltrame a présenté ses excuses

La journaliste qui avait fait une blague de très mauvais goût sur Arnaud Beltrame a présenté ses excuses

Ce vendredi après-midi, alors que le gendarme Arnaud Beltrame était entre la vie et la mort après son geste héroïque durant l’attentat de Trèbes, nous avons appris qu’il avait été formé à l’école militaire de Saint-Cyr.

À la suite de ces révélations, la journaliste du Figaro Engénie Bastié a publié un tweet, sur le ton de l’humour, faisait référence au scandale qui a éclaté concernant le harcèlement moral subi par des jeunes filles au lycée militaire de Saint-Cyr et qui fait actuellement scandale en France.

« Ne jugeons pas trop vite cet homme en héros, il a peut-être mis des mains aux fesses à Saint-Cyr », avait-elle ainsi tweeté. S’il faut préciser que les deux lycées ne sont pas les mêmes, Arnaud Beltrame ayant fait sa promotion à Coëtquidan alors que les faits dénoncés se seraient déroulés dans les Yvelines, la journaliste a été prise à partie par de nombreux internautes.

Si Eugénie Bastié a très vite effacé son tweet et assuré qu’il s’agissait d’ironie, elle a tout de même été la cible des critiques depuis cette publication maladroite. D’autant plus que, ce matin, nous avons appris que le gendarme était décédé.

Ce samedi matin, elle a donc présenté ses excuses et qualifié ses propos d’imbéciles.

Notre sélection vidéo