Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Guerre en Ukraine: l’Espagne expulse à son tour «environ 25» diplomates russes

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères
José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères - Isopix

«Nous avons décidé ce matin de procéder à l’expulsion de diplomates russes et de membres du personnel de l’ambassade de la Fédération russe, qui représentaient une menace pour les intérêts du pays, a déclaré José Manuel Albares, à l’issue du Conseil des ministres.

Selon le ministre, cette décision est due aux »terribles évènements des derniers jours en Ukraine, à Boutcha et à Marioupol«.

Les personnes expulsées constituent »un groupe d’environ 25 personnes, avec peut-être une personne en plus«, a-t-il indiqué, précisant que cette décision prenait effet »de manière immédiate«.

Madrid imite ainsi la France, l’Allemagne, l’Italie, le Danemark ou encore la Suède qui ont également procédé à des expulsions de diplomates russes dans un contexte d’indignation européenne autour de l’offensive menée par Moscou en Ukraine, et en particulier après la récente découverte de cadavres dans la ville de Boutcha.

Mardi, le Kremlin a dénoncé le »manque de clairvoyance« européenne après l’expulsion d’Europe de nombreux diplomates russes, invoquant »la réduction des possibilités de communiquer au niveau diplomatique dans ces conditions difficiles«.

Les Occidentaux ont manifesté ce week-end leur indignation après la découverte de dizaines de corps portant des vêtements civils à Boutcha, au nord-ouest de Kiev, à la suite du retrait des Russes qui desserrent l’étau sur la capitale.

D’autres pays européens avaient déjà expulsé des diplomates russes ces dernières semaines, comme la Belgique ou les Pays-Bas, ou encore la Pologne qui, dès le 23 mars, avait expulsé 45 »espions russes se faisant passer pour des diplomates«.

En incluant la décision espagnole, près de 260 diplomates russes au total ont été expulsés de pays de l’UE depuis le début de l’invasion russe, selon un décompte effectué par l’AFP.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo