Accueil 7Dimanche L'actualité de 7Dimanche

Bénédicte Linard, ministre de la culture: «Les bibliothèques sont un remède anti fake news»

Pour beaucoup de ménages, les difficultés financières s’accumulent avec la hausse des prix de l’énergie notamment. La question du pouvoir d’achat est une réalité criante, étouffante. Dans ce contexte, certains lieux, auxquels on ne pense pas nécessairement à l’heure d’internet et des réseaux sociaux, restent accessibles à un prix défiant toute concurrence : les bibliothèques.

« On peut y participer et découvrir la culture a un prix défiant toute concurrence » martèle Bénédicte Linard, Ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cette ministre originaire d’Anderlecht, habite aujourd’hui à Enghien dans le Hainaut. Cette passionnée de bandes dessinées revient d’une visite dans la bibliothèque de Leuze-en-Hainaut et elle rappelle qu’« il ne faut pas avoir peur de rentrer dans une bibliothèque ! Ce ne sont plus des lieux silencieux comme avant. Elles sont actives, interactives depuis plusieurs années. »

de videos

Vraiment ?

« Une bibliothèque est ancrée dans une commune et un quartier. Elles sont animées par des personnes très motivées. Les missions des bibliothèques ont évolué : ce sont des lieux d’échanges et d’animations qui sont partenaires avec les écoles, les CPAS, les prisons, les maisons de repos, l’extrascolaire, l’ONE pour les consultations avec les parents… Elles tissent des liens entre les générations… tout cela se fait au service de la population. C’est un service public au plus pure de l’expression. »

Combien de francophones poussent encore la porte ?

« Au total, près de 800.000 usagers, 18 % de la population de la Fédération. »

800.000 ? Vraiment ?

« Nous avons sur l’ensemble du territoire 414 implantations de bibliothèques publiques dont 5 itinérantes. Nous avons 128 reconnues par la Fédération Wallonie-Bruxelles. »

À quoi, pour vous, peuvent-elles servir ?

« Elles jouent un rôle important : je suis persuadé que l’on doit amener plus de culture vers plus de monde et dès le plus jeune âge. La culture offre des moments de respirations, de développement personnel, d’échanges et d’esprit critique. La lecture développe le cerveau pour pouvoir acquérir l’esprit critique. La bibliothèque et les livres sont des atouts pour des échanges apaisés et pour lutter contre les fake news. »

Font-elles quelque chose contre la fracture numérique ?

« Les bibliothèques développent des outils numériques pour être encore plus efficaces et lutter contre ce phénomène. »

Ont-elles un rôle à jouer contre l’analphabétisme ?

« Aujourd’hui, 10 % de la population est analphabète. On doit s’y attaquer par des partenariats entre les différents niveaux de pouvoirs. On a rencontré les partenaires associatifs du secteur pour avancer. »

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

Aussi en L'actualité de 7Dimanche

Voir plus d'articles