En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil Sports Football Football belge

Les présidents du RWDM et de Seraing face à face: «Sans fonds étrangers, c’est impossible!»

Seraing joue sa survie en D1A, le RWDM veut retrouver une élite qu’il a quittée il y a bien trop longtemps. Les deux présidents, Thierry Dailly et Mario Franchi, dressent le portrait de barrages qui s’annoncent spectaculaires.
Vidéo

Ils sont plongés dans l’une des semaines les plus cruciales de l’existence de leur club. Pourtant, Thierry Dailly et Mario Franchi, respectivement président du RWDM et du RFC Seraing, ont pris le temps de se rencontrer dans les locaux de Sudinfo. Deux figures du football belge particulièrement censées et amoureuses du ballon rond. Deux gentlemen qui ont mené une discussion à bâtons rompus, n’évitant aucun sujet. Tous deux ont le mérite d’avoir fait revivre des clubs au passé glorieux qui furent pourtant rayés de la carte durant un trop long laps de temps. Thierry Dailly est reparti de rien, lui, l’ancien joueur, notamment de l’Union, qui fut également directeur général du Brussels avant de mener des projets en Afrique. Il a reconstruit le RWDM, brique par brique, et flirte aujourd’hui avec la D1A. Mario Franchi n’est pas en reste, lui non plus. Chef d’entreprise renommé en région liégeoise, il a repris Seraing en P1, avec l’aide de Bernard Serin (Metz), pour le mener jusqu’à l’élite.

Ce samedi, les clubs des deux hommes s’affrontent. Première manche des barrages. Le retour est quant à lui programmé le 30 avril. Aucune animosité entre les deux hommes, juste de l’ambition et de la sportivité. « Que le meilleur gagne et que cela soit une grande fête pour le football », voilà la phrase sans cesse martelée.

de videos

« Le RWDM est le club sympa, pas le dikkenek »

Comment expliquer la base conséquente de fans du RWDM malgré la concurrence bruxelloise ?

T.D.: « Anderlecht est plus axé du côté national et néerlandophone. L’Union avait du mal à attirer 1.000 personnes, il y a encore trois ou quatre ans. Il a un magnifique public qui revient au stade, mais il est plus du Sud, des étudiants, des gens d’Uccle. Sur l’aspect pur bruxellois, nous sommes le club qui a le plus partisans. Les trois publics sont très différents, raison pour laquelle il est vivable de compter trois clubs à Bruxelles. Les vrais Bruxellois viennent au RWDM. On voit aussi depuis janvier qu’ils sont de plus en plus nombreux car quelque chose se passe. L’investisseur John Textor qui arrive, Igor De Camargo qui revient… Ce samedi, il y aura 7-8.000 personnes dans le stade. Le RWDM est le club sympa de Bruxelles, pas le dikkenek comme on dit. Nous retrouvons d’ailleurs ce sentiment lors de nos déplacements que ce soit à Liège ou ailleurs. Il y a toujours quelqu’un qui se retrouve un lien avec le RWDM. Avec Seraing, nous sommes similaires sur ce point. Il y a une très belle entente entre nous et les matches, la saison dernière par exemple, ont toujours été spectaculaires. »

Le public sérésien, lui, peine à retrouver le chemin du stade…

M.F.: « Nous avons beaucoup de spectateurs neutres qui viennent lorsque le foot est attractif. Il faut cependant reconnaître que nous ne sommes pas encore parvenus à récupérer tous les vrais supporters de Seraing. Nous pouvons par contre compter ponctuellement sur la ferveur des fans du Standard qui savent que je suis aussi un partisan des Rouches. J’espère d’ailleurs qu’ils viendront nous donner un coup de main contre le RWDM… »

T.D.: « J’ai connu Seraing à l’époque des Wamberto et autres très bons joueurs, alors que je jouais à Aarschot… il y avait du public. C’était plein ! Je pense surtout que l’engouement se crée aussi quand ça fonctionne, que les résultats sont là. On le voit avec l’Union. Il y a trois ans, il faisait les abonnements à 50 euros pour avoir un peu de monde. Là, il est rentré dans un cycle… »

►► Deux clubs historiques en pleine renaissance : « Un coup de folie, par pure passion »

►► « Jouer en Division 1A est indispensable pour grandir » : les équipes sont prêts à s’affronter en barrages.

►► Retrouvez ici notre entretien complet avec les présidents du RWDM et de Seraing.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale Coupe du monde 2022

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles