En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Régions Namur Actualité de la région de Namur

Quatre hommes suivent une Jaguar à Anhée et tentent de la carjacker: 40 mois de prison requis

Des peines de 40 mois de prison ont été requises à l’encontre de quatre personnes poursuivies pour une tentative de carjacking commise dans le cadre d’une association de malfaiteurs à Anhée.

Des peines de quarante mois de prison ont été requises, mercredi par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant, à l’encontre de quatre personnes poursuivies pour une tentative de carjacking commise dans le cadre d’une association de malfaiteurs, à Anhée, le 10 avril 2018.

Trois des prévenus se trouvaient dans une Peugeot 207 volée avec laquelle ils ont suivi une Jaguar, vers 1h30 du matin. « J’ai fait des appels de phare pour que son conducteur se mette sur le côté. Je me suis finalement mis devant lui. On en avait parlé un peu avant sous l’effet de l’alcool mais il n’y avait pas eu de préparation », explique le conducteur.

Une course-poursuite

Le conducteur de la Jaguar a heureusement eu un bon réflexe en prenant rapidement la fuite lorsqu’il a vu plusieurs personnes descendre du véhicule. « Ils étaient cagoulés, habillés en noir et portaient des armes de poing avec laquelle ils le visaient. Mon client a redémarré pour fuir et les prévenus ont tenté de le bloquer à deux reprises avec leur véhicule. Heureusement, la puissance de sa voiture a pu faire la différence », précise la partie civile.

Le quatrième prévenu se trouvait quant à lui dans une autre voiture. Il était présent lorsque ce projet de carjacking a germé mais conteste y avoir participé. « Je me suis justement disputé avec mon frère à ce sujet et je suis parti. » Il s’est pourtant livré à une course-poursuite avec la police entre Lustin et Dinant cette même nuit et une cagoule a été retrouvée dans son véhicule.

Jugement le 8 juin.

BELGA

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Namur Actu

Voir plus d'articles