Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

«Qu’est-ce que c’est que ça?», «C’était quelque chose de gros»…: un couple assure avoir la preuve de l’existence du monstre du Loch Ness (vidéo)

«Qu’est-ce que c’est que ça?», «C’était quelque chose de gros»…: un couple assure avoir la preuve de l’existence du monstre du Loch Ness (vidéo)
Capture vidéo Mirror

Alors qu’il se trouvait dans les Highlands en Ecosse, un couple de quinquagénaires a observé un étrange phénomène à la surface du Loch Ness. Encore aujourd’hui, le mari et sa femme ne parviennent pas à mettre des mots sur ce qu’ils ont vécu, même s’ils pensent évidemment à une célèbre légende. « Je ne sais vraiment pas ce que c’était dans l’eau. C’était quelque chose de gros ! Il se propulsait… mais pas comme un poisson », raconte la dame aux médias britanniques.

Devant ces événements étranges, celle-ci a bien évidemment sorti l’appareil photo pour filmer cette grande créature en mouvement dans l’eau. « Qu’est-ce que c’est que ça ? », peut-on l’entendre dire sur le clip. Et qui dit étrange créature marine sur les rives du Loch Ness dit inévitablement Nessie. Celui que l’on surnomme également « monstre du Loch Ness » reste un mythe auquel de nombreuses personnes aiment croire. Régulièrement, de nombreux touristes pensent donc assister à la preuve de son existence.

Cette nouvelle « apparition » aux yeux du couple de quinquagénaires serait-elle enfin la preuve de l’existence de Nessie ? Pour beaucoup, cela serait bien le cas. Le mari et la femme affirment en tout cas que la créature qu’ils ont vue mesurait entre 65 et 98 mètres de long et avait « au moins une nageoire ou un membre qui se déplaçait comme une rame sous la surface ».

À la vue de ces images, un expert local a déclaré au Mirror que ce qu’ils avaient vu était « clairement animé » et sortait de l’eau avant d’y retourner (vous pouvez consulter la vidéo ici). Reste à savoir si cette nouvelle vidéo permettra de confirmer ou non l’existence du légendaire monstre du Loch Ness. Une nouvelle preuve cette année qui porte à quatre les observations de Nessie, selon le registre officiel tenu par Gary Campbell depuis 25 ans.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo