En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil Sport Omnisports

Voile: trois courses en solo pour Denis Van Weynbergh en 2022

Après la « Guyader Bermudes 1000 Races » qui partira de Brest ce dimanche, Denis Van Weynbergh disputera en juin la « Vendée Arctique », et la « Route du Rhum » en novembre, espère-t-il. Avec toujours le Vendée Globe 2024 en point de mire.

Basé aux Sables d’Olonne d’où il espère prendre le départ du prochain Vendée Globe en novembre 2024, Denis Van Weynbergh a rejoint Brest cette semaine, d’où il partira dimanche à 14 heures à l’assaut de la « Guyader Bermudes 1000 Races », une course au large en solitaire au gré de laquelle la flotte effectuera une boucle en Atlantique via la Fastnet à la pointe Sud-Ouest de l’Irlande, et un « Waypoint Gallimard » situé au nord-ouest du Cap Finisterre.

« La classe Imoca grandit beaucoup »

Cette course qui réunira 24 Imoca sera le premier volet d’un triptyque de courses en solitaires disputées en vue d’accumuler les Milles nécessaires afin d’être éligible au départ du prochain Vendée Globe, à condition bien sûr d’avoir réuni le budget suffisant à ce tour du monde mythique, ce à quoi s’emploie encore le Brabançon-wallon. « Cette année 2022 s’annonce magnifique avec trois belles courses en solitaire, difficiles et exigeantes, qui feront office d’entraînement ‘grandeur nature’ pour le Vendée Globe », sourit le skipper des « Laboratoires de Biarritz », entouré par une équipe de bénévoles dévouée et enthousiaste. « On est forcément impatient de retourner sur l’eau puisque cela fait depuis décembre qu’on n’a plus navigué en course. Cette année il y a plein de nouveaux projets, plein de nouveaux skippers, la classe Imoca grandit beaucoup, et cette belle diversité est vraiment très intéressante. »

Une première course de 4 à 6 jours

Alors que cette première course devrait durer « entre 4 et 6 jours », la suivante suivra de près, avec la « Vendée Arctique » qui partira des Sables d’Olonne le 12 juin (en direction du Cercle polaire Arctique, la flotte contournera l’Islande avant de revenir aux Sables). Et puis bien sûr, il y aura la mythique « Route du Rhum » qui quittera Saint-Malo le 6 novembre en direction de la Guadeloupe. Une course pour laquelle Denis Van Weynbergh est toujours sur liste d’attente, mais pour laquelle il espère décrocher son ticket à la faveur notamment d’un bon résultat dans cette « Guyader Bermudes 1000 Races ».

Sudinfo

Aussi en Omnisports

Voir plus d'articles