«Elle a livré la performance de sa vie»: le camp de Johnny Depp, et ses fans ont du mal à croire aux larmes d’Amber Heard

«Elle a livré la performance de sa vie»: le camp de Johnny Depp, et ses fans ont du mal à croire aux larmes d’Amber Heard
Isopix

C’était une phase très attendue du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard, le témoignage de l’actrice a commencé cette semaine. Pendant plusieurs jours, elle a déroulé les faits qu’elle reproche à son ex-mari, en grande partie repris dans la lettre ouverte, publiée dans le Washington Post, à l’origine de la plainte pour diffamation qui a mené à ce procès. La femme de 36 ans a notamment évoqué les premiers coups qu’elle aurait reçus de la part de l’acteur, et a raconté l’état de choc qui a suivi. « Et il m’a frappée au visage. J’en ai rigolé parce que je ne sais pas quoi faire d’autre. (…) Il m’a frappée une nouvelle fois. Violemment. Je perds mon équilibre et je réalise que le pire est en train d’arriver (…) Puis il s’est mis à pleurer, je n’avais jamais vu un homme adulte pleurer. Il pleure toutes les larmes de son corps, il se met à genoux, et me dit qu’il ne recommencera pas (…). Je n’ai rien dit, je suis allée dans ma voiture et j’y suis restée un long moment le temps d’avoir la force de savoir ce que je devais faire. J’avais le cœur brisé. » a-t-elle témoigné.

La star d’« Aquaman » a particulièrement marqué les esprits, lorsqu’elle est revenue sur trois jours d’enfer qu’elle aurait vécu durant un séjour du couple, en Australie. En mars 2015, alors que l’acteur retrouvait pour la cinquième fois son personnage de Jack Sparrow, elle l’avait rejoint sur place, mais ce qui aurait dû être des retrouvailles chaleureuses avait tourné au cauchemar. En plus des coups, de plus en plus violents et incontrôlables, Amber Heard assure aussi avoir été violée par Johnny Depp. « Il m’a menacé de me découper le visage avec. Il m’a ensuite hurlé qu’il me détestait et que j’avais ruiné sa vie. Il était au-dessus de moi et je n’arrivais plus à respirer. Il a inséré une autre bouteille dans mon vagin et je pouvais sentir la pression contre l’os pubien. Cela donnait l’impression qu’il me frappait. J’avais peur de bouger car je ne savais pas si la bouteille que j’avais à l’intérieur de moi était cassée ou non. Je ne pouvais pas la sentir, je ne pouvais plus rien sentir. » a-t-elle confié, en sanglots. À l’évocation de chacun de ces sévices sordides, l’actrice était de plus en plus bouleversée, devant s’interrompre à plusieurs reprises, la voix tremblante, et les larmes aux yeux.

Mais cet état de détresse, tout le monde n’y croit pas. Impassible face à son ex-épouse au tribunal, la star des « Animaux Fantastiques » a ensuite réagi au témoignage à travers son équipe de communication. « Comme l’avait correctement prédit l’avocat de M. Depp dans sa plaidoirie d’ouverture le mois dernier, Mlle Heard a bien évidemment livré ‘la performance de sa vie’ lors de son interrogatoire direct. Tandis que les histoires de Mlle Heard ont continué de changer et de s’adapter, les souvenirs de M. Depp sont restés exactement les mêmes tout au long de ces six années douloureuses depuis que les premières accusations ont été portées. » a déclaré son porte-parole. Quelques heures après, Amber Heard y répondait à son tour. « Ils mettent en avant que l’histoire de M. Depp n’a pas changé. Puisqu’il a perdu l’injonction d’éloignement pour violences domestiques et le procès qu’il a intenté au Royaume-Uni, peut-être devrait-il envisager une nouvelle stratégie au lieu de recycler cette approche d’attaquer la victime et de refuser de prendre ses responsabilités » a déclaré son représentant.

Sur les réseaux sociaux, le témoignage de la comédienne a vivement été mis en doute par de nombreux internautes, allant jusqu’à affirmer qu’elle jouait la comédie. Certains ont même ressorti des images des ex-époux à l’époque du fameux voyage, mettant en avant son attitude décontractée. D’autres lui reprochent de faire du tort à toutes les victimes de violences conjugales, estimant que son témoignage et ses accusations, sont faux.

À noter que le témoignage d’Amber Heard n’est pas terminé. Cette semaine, ses avocats l’ont laissé raconter sa version des faits, sans remise en question. Après une semaine d’interruption, elle sera de retour à la barre. Cette fois, cependant, elle subira le contre-interrogatoire de l’accusation, qui promet de mettre en lumière « ses mensonges ». L’ambiance devrait être tendue au tribunal, dans les jours prochains.