Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Sarah, 32 ans, pensait que sa douleur à la jambe était une entorse, mais c’était bien pire: «Je ne pouvais pas m’asseoir ou rester immobile»

Sarah, 32 ans, pensait que sa douleur à la jambe était une entorse, mais c’était bien pire: «Je ne pouvais pas m’asseoir ou rester immobile»
GoFundMe

Sarah Matthews, une Britannique de 32 ans, souffrait de vives douleurs à la jambe gauche, pensant qu’il s’agissait au départ d’une entorse. « Avant, c’était cette sensation de brûlure et de tiraillement et chaque fois que j’avais cette douleur, je ne pouvais pas m’asseoir ou rester immobile », explique-t-elle au Liverpool Echo. « Je me promenais car c’était la seule façon de me soulager. »

Les médecins, qui avaient diagnostiqué une entorse, s’étaient manifestement trompés. Une IRM a finalement révélé qu’elle souffrait d’une tumeur à la colonne vertébrale appelée schwannome. Selon le corps médical, elle risque la paralysie en raison de la pression et de la croissance de la tumeur sur sa colonne vertébrale si elle n’était pas retirée.

« Ils ont dit que la douleur que je ressentais était essentiellement une douleur nerveuse et des lésions nerveuses dues à la pression sur ma moelle épinière. La douleur que je ressentais venait de mon nerf sciatique », indique-t-elle. L’opération de Sarah a été un succès et la tumeur de sa colonne vertébrale était finalement bénigne. Elle doit à présent faire de la rééducation, qui durera 18 à 24 mois.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo