Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Accessoires, gadgets, jouets… En Normandie, les chats de compagnie sont chouchoutés

Le nombre de chats de compagnie a été multiplié par quatre depuis 1972
Le nombre de chats de compagnie a été multiplié par quatre depuis 1972 - Photo Stéphanie Péron/Paris-Normandie

Hamac au chaud, collier orné de pierres précieuses et ambiance parfumée… Ce n’est pas le programme des prochaines vacances aux Caraïbes mais le quotidien de certains chats particulièrement gâtés. En cinquante ans, la place de ces félins dans les foyers français a totalement changé. Recrutés pour se débarrasser des souris, ils ont lentement mais sûrement fait leur place, devenant des compagnons parfois grincheux mais toujours chouchoutés.

Gadgets en tout genre

Quelques chiffres donnent le tournis. Le nombre de chats de compagnie a été multiplié par quatre depuis 1972. L’an dernier, 2 milliards d’euros ont été dépensés par les propriétaires, entre nourriture, soins, assurance et gadgets en tout genre. Dans ce dernier domaine, on trouve tout et n’importe quoi, allant du jouet classique aux équipements totalement décalés. Un sociologue parle même de « moyen de se démarquer pour les maîtres. » Qu’en est-il en Normandie ?

Chez Madejo, au Havre, Angélique Delamotte est une authentique passionnée. Dans son magasin, si tout est fait pour le plaisir des chats, les maîtres ne sont pas oubliés, puisqu’ici, on essaie aussi d’avoir une approche environnementale du commerce. Premier exemple, la litière est vendue en vrac. Cela permet d’acheter ce dont on a besoin et de ne pas avoir à gérer des emballages inutiles. « C’est une litière végétale, à base de paille de lavande, fabriquée en France », précise la patronne du magasin. Un peu plus loin, on trouve des crèmes pour les matous, histoire de grignoter après avoir joué, et dans ce domaine, il y a de quoi faire.

Angélique Delamotte tient la boutique Chez Madejo, au Havre
Angélique Delamotte tient la boutique Chez Madejo, au Havre - Photo Stéphanie Péron/Paris-Normandie

Tous les épisodes de notre enquête

Collier GPS et gamelle connectée

Les balles, souris en tissu et classiques bobines de fil sont là, mais on peut faire mieux encore. Par exemple, craquer pour un poisson en plastique qui frétille à la demande, à condition de le recharger sur un port USB. Il en coûtera 37,50 euros. Votre chat est plutôt un traînard qu’un joueur et cela vous inquiète ? Les accessoiristes pour félins ont la solution : des colliers connectés. Avec GPS, avec abonnement permettant de savoir où se trouve le mistigri (il faut compter une quarantaine d’euros et 10 pour l’abonnement), avec caméra pour savoir où il a traîné à son retour, avec option déverrouillage de chatière (comme un badge au travail)…

L’électronique permet aussi de gérer l’accès aux gamelles, qui s’ouvrent à la demande pour maîtriser l’appétit des plus gloutons ou leur délivrer des repas à horaires fixes.

Pas de chocolat pour les animaux de compagnie

Même inventivité chez JMT, à Franqueville-Saint-Pierre, près de Rouen. Bastien, vendeur dans cette animalerie, a quelques merveilles au catalogue, comme cette litière connectée qui libère un jet parfumé à la lavande en fonction de la fréquentation du matou. Moyennant un peu plus de 60 euros, on peut aussi s’équiper de la fameuse chatière connectée, qui évitera que les gamelles soient pillées par d’autres chats un rien audacieux. Et si vous préférez que votre compagnon à quatre pattes passe la nuit dehors, lassé de jouer les portiers, vous pouvez investir dans une niche pour chats à deux étages (100 €).

La création en la matière ne semble pas avoir de limite, même sur des idées simples, comme cette gamelle labyrinthe pour obliger le matou à faire des efforts pour attraper ses croquettes. On trouve enfin, via Internet, des coffrets cadeaux pour offrir régulièrement des jouets, friandises et autres à son matou, moyennant un peu plus de 7 euros au début. Bien sûr, c’est plus cher ensuite. Tout le monde ne craque pas pour ces accessoires, mais ils se vendent bien.

Ils adorent... le CBD !

Le top des surprises est sans doute le CBD pour chat, vendu lui aussi chez certains spécialistes. Le chanvre et le cannabis contiennent du THC et du cannabidiol (CBD). Le CBD, sous forme d’huile, est en vente autorisée et a un effet positif sur la santé. Les matous y ont droit eux aussi !

« On met une goutte ou deux dans la gamelle et ça calme les chats, mais ils ne deviennent pas accros pour autant. Cela les déstresse », précise Angélique Delamotte.

L’herbe à chat a en revanche tendance à les rendre « un peu zinzin ». Les professionnels en proposent de la fraîche, de la sèche, en poudre… « C’est très bien pour les habituer à un coussin, un jouet, un lieu, mais il faut savoir l’enlever pour éviter qu’ils deviennent un peu fous. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo