Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Choix des baskets: comment bien choisir sa chaussure pour éviter les blessures

Choix des baskets: comment bien choisir sa chaussure pour éviter les blessures

Même si des centaines de courses ont vu le jour le jour en Belgique, les 20 km de Bruxelles restent un événement référence. Christophe, le patron de la chaîne Trikks, s’attend donc d’ici quelques heures au traditionnel rush des participants dans son magasin d’Uccle ; « chaque année, j’ai quelques coureurs qui viennent même la veille en me disant j’ai absolument besoin de bonnes chaussures. C’est un peu tard mais si on connaît bien son pied, on peut trouver une chaussure qui ne nécessite pas de rodage ».

On entre chez Trikks par une mini-piste d’athlétisme dessinée au sol. Une ligne droite de 5 mètres qui vous mettra en condition avant de monter sur le tapis roulant du magasin. « Nous analysons d’abord la foulée du coureur, c’est l’étape la plus importante pour savoir si le coureur a une attaque talon ou une attaque pointe. La course sur tapis n’est pas exactement la même que sur macadam mais l’essentiel est de comprendre le style du coureur ».

Si le coureur attaque par le talon, il faut choisir une chaussure avec un gros amorti. Les athlètes professionnels ont en général une attaque par la pointe du pied. « On préfère parler d’attaque avant pied. C’est une pose de pied assez exigeante sur le plan musculaire et physique. En général seuls les athlètes sur piste et les athlètes de courte distance arrivent à la tenir tout au long de la course. On constate que même des professionnels, sur un marathon, vont finir par revenir à une légère attaque talon ». Heureusement pour les coureurs amateurs, il existe un modèle intermédiaire qui se développe de plus en plus sur le marché. « Je préconise le compromis avec une pose mi-pied, c’est une chaussure souple et légère qui permet de poser le pied à plat en posant le pied en dessous de son centre de gravité. C’est aussi une chaussure qui permet de faire la transition pour un coureur qui passerait d’un style talon à un style pointe ».

Pour prendre encore plus de plaisir, la plupart des coureurs ont deux paires de chaussures. « Le running est un sport tellement répétitif qu’en changeant de style de chaussures on peut aussi trouver d’autres sensations au moment de dérouler sa foulée ». Tout est question de budget. La plupart des chaussures vendues en magasin tournent autour des 200 euros minimum. On est ici dans du matériel de pointe qui peut vous éviter quelques blessures et peut-être vous faire gagner quelques précieuses minutes sur votre chrono.

20 km de Bruxelles: Les tutos vidéos d’une championne

Faut-il courir 20 km avant les 20 km ?

Ce n’est pas nécessaire. Dans les 15 derniers jours, je recommande une sortie longue de 16 ou 18 km. À la veille d’un marathon, on ne court jamais toute la distance, on se limite à 30 en général.

Je mange quoi la veille au soir ?

Courir 20 km demande beaucoup d’énergie. En général l’apport en glucides doit être fait 48h avant la course. La veille, on limite l’apport de fibres qui pourrait irriter l’intestin. On évite par exemple les pâtes complètes et on privilégie les pâtes blanches. Pendant la course je recommande un gel énergétique plutôt qu’une barre.

Comment éviter un point de côté pendant la course

Le point de côté c’est souvent une construction de muscle intercostale. Il faut s’arrêter de courir et marcher un peu. Vous pouvez placer les bras en l’air et basculer du côté opposé pour créer un étirement de la cage thoracique. En fait il faut prendre le temps de se relâcher.

Voir aussi 20-km-bruxelles

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo