Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Enseignement en Belgique: une nouvelle orientation dans l’enseignement qualifiant

Enseignement en Belgique: une nouvelle orientation dans l’enseignement qualifiant
Isopix

Une option aspirant aux métiers de la Défense, de la prévention et de la sécurité verra ainsi le jour.

En l’Institut technique de la Communauté française Renée Joffroy d’Irchonwelz (Ath), Ludivine Dedonder, ministre de la Défense, et Caroline Désir, ministre de l’Éducation, ont officialisé vendredi la nouvelle offre de formation. Dès la rentrée scolaire 2022-2023, 13 établissements scolaires des réseaux officiel et libre ouvriront cette option.

Initiée par la Défense, cette orientation vise à informer les élèves des 4e, 5e et 6e années et à préparer pendant trois ans leur qualification à l’un des métiers de la sécurité des différents partenaires du projet. Il s’agit de la Défense, des agents de gardiennage, des pompiers, des agents pénitentiaires et de la police.

L’établissement scolaire ITCF Renée Joffroy figure parmi les établissements qui offriront cette nouvelle option à la prochaine rentrée. « La formation consistera en une formation générale commune à l’enseignement secondaire technique de qualification et en une formation relative à l’acquisition des compétences des qualifications professionnelles spécifiques aux métiers concernés, le tout complété par des activités au choix de l’école », a indiqué la ministre Caroline Désir.

« Avec ce programme d’étude, nous souhaitons que les jeunes candidats potentiels développent leurs connaissances des métiers en question et qu’ils soient également mieux informés des défis et des opportunités. Cette option (…) permettra de se former et de se préparer à une vie professionnelle au profit de la collectivité. Pour certains d’entre eux, ce sera au sein d’une Défense forte, l’outil multi-usage de la nation, capable de répondre rapidement aux crises nationales et internationales », a précisé Ludivine Dedonder.

À l’issue de la réussite dans cette section, l’élève obtiendra son diplôme d’enseignement secondaire supérieur mais aura également la possibilité de rentrer à la Défense en ayant déjà acquis des compétences et aptitudes de base. L’élève sera ainsi préparé au mieux à la formation militaire de base d’une part ainsi qu’à la procédure de sélection dans le cadre du recrutement soldat/matelot d’autre part.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo