Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Marianna et son frère Mattia ont perdu trois proches lors du drame de Strépy: «Nous pensions être soutenus, ce n’est pas du tout le cas»

Témoignage
Marianna et Mattia veulent se constituer partie civile pour «être acteurs» au procès de Paolo Falzone.
Marianna et Mattia veulent se constituer partie civile pour «être acteurs» au procès de Paolo Falzone. - DC

Un véritable parcours du combattant: il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce que vivent Mattia et Marianna Imperiale. Lors du drame de Strépy, frère et soeur ont perdu leur papa, Salvatore Imperiale, leur tante, Michelina Imperiale et leur oncle, Mario Carascano. En plus, d’être confrontés à la perte de trois proches, ils ont dû entamer de nombreuses démarches administratives.

Le principal pour eux est de s’assurer que leur assurance juridique les soutiendra pour aller au procès.

►► Et visiblement, ce ne sera pas le cas…

►► « Nous pensions être soutenus, ce n’est pas du tout le cas », s’indigne Mattia.

►► La réaction de l’assureur.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo