Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Le mois d’avril a été meurtrier en Belgique: c’est presque un record depuis la deuxième guerre mondiale!

Le mois d’avril a été meurtrier en Belgique: c’est presque un record depuis la deuxième guerre mondiale!

Si le coronavirus a joué un rôle dans le nombre de décès, ce n’est pas le seul facteur à avoir influencé les chiffres.

Selon les chiffres de Statbel, 10 188 personnes sont mortes dans notre pays rien que pendant le mois d’avril, et ce nombre n’est pas définitif car tous les décès n’ont pas été enregistrés. Un tel taux de mortalité est inhabituel et pour cause, c’est dans le top 3 des mois d’avril les plus meurtriers depuis la seconde guerre mondiale !

Depuis, avril n’a connu que deux fois plus de décès, le plus récent étant le mois d’avril 2020, ou près de 15 500 personnes sont mortes, en très grande partie à cause du coronavirus, et surtout en maison de retraite.

Avant celui-là, il y a eu avril 1966. Au cours des 80 dernières années, la population a drastiquement augmenté, il est donc logique que le taux de mortalité ait lui aussi augmenté.

Les causes

Évidemment, le Covid est passé par la. 629 Belges en sont morts en avril. Mais la grippe aussi a eu son mot à dire. Et même si les gens ne meurent pas de la grippe elle-même, ils succombent à des maladies secondaires qui suivent l’infection, comme une pneumonie bactérienne, selon Sciensano.

Au contraire de 2022, 2021 a été en dessous de la moyenne. Et toutes les mesures liées au coronavirus y sont pour beaucoup. Port du masque, gel hydroalcoolique, rassemblements interdits… Tout cela aura quand même finalement sauvé beaucoup de vies.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo