Rien ne va plus pour le Power Ranger rouge: il a été arrêté par le FBI!

Photos
Rien ne va plus pour le Power Ranger rouge: il a été arrêté par le FBI!
Hasbro

Son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais vous connaissez sûrement son personnage le plus connu : Jason Lee Scott, alias le Power Ranger rouge. C’est, en effet, Austin St. John qui a incarné ce héros pour la première fois en live action, dans la série « Power Rangers : Mighty Morphin », sortie diffusée de 1993 à 1995 aux États-Unis, et désormais disponible sur Netflix. Plus récemment, l’acteur a renfilé le costume rouge pour une apparition en tant que guest star dans « Power Rangers : Beast Morphers », une suite nouvelle génération, diffusée sur Nickelodeon. Malheureusement, ce n’est pas pour ses talents d’acteur qu’il fait la Une des tabloïds aujourd’hui, mais pour une affaire de fraude. Les médias américains viennent de révéler qu’il avait été arrêté dans la matinée du jeudi 19 mai, après une perquisition menée à son domicile par le FBI.

Isopix

Selon la plainte officielle, le comédien aurait participé à une escroquerie à large échelle, visant à créer des entreprises ou à manipuler les données concernant des entreprises existantes, afin de soumettre des demandes frauduleuses au fonds d’aide financière CARES, destiné à aider les entreprises touchées par la pandémie. Dix-huit autres personnes sont touchées par cette procédure fédérale, qui les accuse d’avoir touché plus de 3,5 millions de dollars, grâce à 16 prêts distincts. À titre personnel, Jason Lawrence Geiger, de son vrai nom, aurait obtenu plus de 400 000 dollars de prêts frauduleux, et risque donc une peine pouvant aller jusqu’à 20 ans de prison.

Des accusations erronées ?

Sur Instagram, Austin St. John s’est empressé de démentir les accusations, en publiant un communiqué de Galactic Productions, avec qui il collabore fréquemment. « Austin St. John est un père, un mari, un modèle et un ami pour beaucoup. L’acte d’accusation détaillé aujourd’hui cite une multitude d’individus, dont il ne connaît pas la majorité. » est-il indiqué, avant un début d’explication, « Il semblerait qu’Austin a mis sa foi, sa réputation et ses finances entre les mains de tiers dont les objectifs étaient intéressés. Ils ont finalement manipulé et trahi sa confiance. » Alors que l’avocat du comédien a précisé qu’il plaiderait non coupable, le communiqué précise : « Nous nous attendons à ce que l’équipe juridique d’Austin le défende avec succès contre ces accusations et mène à son ultime exonération. Nous vous demandons de respecter la vie privée de la famille d’Austin à la lumière de cette situation grave, et vous remercions de votre soutien. »