L’horreur absolue en France: «Je me voyais mourir», piégée dans un ascenseur avec une fuite d’eau géante, elle aurait pu mourir noyée (vidéo)

Vidéos
L’horreur absolue en France: «Je me voyais mourir», piégée dans un ascenseur avec une fuite d’eau géante, elle aurait pu mourir noyée (vidéo)

Vendredi matin pour cette jeune femme âgée de 22 ans, il s’agissait seulement de partir travailler. Comme à son habitude, elle a emprunté l’ascenseur de cet immeuble à Sarcelles, dans le Val d’Oise en France, pour rejoindre le second sous-sol, où elle comptait prendre sa voiture. Sauf que l’ascenseur s’est arrêté, bloqué entre les deux sous-sols, comme l’explique La Voix du Nord.

L’étudiante a eu beau appuyer sur le bouton d’alarme, rien y a fait. Elle s’est retrouvée prise au piège tandis qu’une fuite d’eau massive envahissait les sous-sols de l’immeuble. « Juste avant le -2, l’ascenseur s’est bloqué. L’eau a commencé à monter tout de suite », a-t-elle témoigné au journal Le Parisien. « J’ai appuyé sur les boutons mais l’ascenseur ne voulait plus remonter. J’ai appuyé sur l’alarme mais je n’ai eu personne. J’ai à nouveau essayé de remonter mais l’ascenseur n’a pas bougé. Les portes ne voulaient pas s’ouvrir. L’eau arrivait par le bas mais aussi par le haut, des deux côtés et cela faisait un bruit de cascade… Je me voyais mourir ».

De l’eau jusqu’à la taille

La jeune fille, qui a pu être finalement sauvée par les pompiers, s’est vue mourir. Lorsque les secours l’ont délivrée, elle avait de l’eau jusqu’à la taille. « La personne a eu beaucoup de chance », ont estimé des sapeurs-pompiers du Val-d’Oise auprès du Parisien. Selon les professionnels, il y avait alors 1,70 m d’eau dans le second sous-sol.

Aujourd’hui, l’étudiante ne souffre pas de blessures physiques mais elle est profondément choquée. Appelé au secours par sa sœur, l’un de ses frères ne décolère pas : « Nous sommes en France en 2022, comment peut-on accepter de prendre le risque de mourir noyé dans un ascenseur dans un bâtiment neuf en allant tout simplement dans son garage ? Ceci est inacceptable », interroge-t-il sur Instagram avec une vidéo, qui laisse deviner l’angoisse de ces instants.

Depuis, les 120 logements de ce bâtiment de 11 étages sont privés d’eau. L’immeuble date de l’hiver 2021.

Notre sélection vidéo