«Tout le monde adorait la robe»: Eva Longoria révèle un détail étonnant sur son premier tapis rouge à Cannes (photos)

Photos
«Tout le monde adorait la robe»: Eva Longoria révèle un détail étonnant sur son premier tapis rouge à Cannes (photos)

C’est un rendez-vous qu’elle manque rarement ! Eva Longoria est de retour au Festival de Cannes cette année, et elle a déjà marqué le tapis rouge avec plusieurs looks radieux, comme à son habitude. Outre ses apparitions remarquées sur le tapis rouge, elle a également impressionné les amateurs de paillettes avec la belle robe orange qu’elle portait lors de la soirée L’Oréal, mercredi dernier. L’actrice continue visiblement de faire honneur à la marque dont elle est devenue une des égéries emblématiques, plus de 15 ans après leur première collaboration.

C’est, en effet, en 2005 que la star de « Desperate Housewives » a commencé à collaborer avec le géant français des cosmétiques. Cette même année, elle faisait également sa première apparition au Festival de Cannes, invitée pour la montée des marches du film « La vérité nue » d’Atom Egoyan. Ravissante avec sa robe en maille dorée et pailletée, la jeune starlette avait fait un passage très remarqué. Pourtant, la tenue qui lui a valu tant de compliments n’était pas signée par un grand créateur, loin de là. « Je n’avais aucune idée de ce qu’était Cannes » a-t-elle récemment confié au magazine People, expliquant comment elle avait décidé de se rendre sur Melrose Avenue, une rue commerçante populaire très populaire de Los Angeles. « Je me suis dit, ‘je vais juste porter cette robe en maille dorée, ça me paraît bien’ » a-t-elle ajouté, avant de préciser qu’elle ne lui avait coûté que 40 dollars (38 euros). Un choix audacieux, mais qui est passé totalement inaperçu, à tel point que quand les journalistes du tapis rouge lui ont demandé « qui elle portait », elle n’a pas compris. « Je disais : ‘Qu’est-ce que vous voulez dire ? Elle est à moi…’ » s’est-elle remémoré en rires, « Tout le monde a adoré la robe, et je me disais, ‘ça vient juste de Melrose !’ » « Ce n’est pas la robe qui porte la femme, c’est la femme qui porte la robe » a-t-elle finalement conclu.

Isopix

Isopix