Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Sammy Mahdi veut faire de la Belgique la «Silicon Valley» de l’Europe

Sammy Mahdi veut faire de la Belgique la «Silicon Valley» de l’Europe
Belga

A ses yeux, le pays doit devenir peu à peu la «Silicon Valley de l’Europe».

En visite à l’entreprise Takeda à Lessines, le secrétaire d’Etat a mis en avant les résultats de sa politique. Le permis unique pour les travailleurs étrangers connaît un succès grandissant. Le nombre de premiers permis uniques délivrés par l’Office des Étrangers (OE) à la demande d’un employeur est passé à 5.124 en 2021. Avant la crise sanitaire, ce nombre était légèrement inférieur à 4.000.

Compte tenu des nombreuses restrictions de voyage en 2020 et 2021, et de la difficulté de s’installer en Belgique depuis un pays lointain, l’augmentation de l’année dernière est particulièrement frappante, selon M. Mahdi. L’Inde, la Turquie et le Maroc constituent le top 3 des nationalités pour lesquelles des permis combinés ont été délivrés en 2021. Pour les quatre premiers mois de 2022, 2.740 premiers permis uniques ont déjà été délivrés par l’OE. Si cette forte augmentation se poursuit, plus de 8.000 permis seront délivrés d’ici la fin de l’année.

L’"année de recherche» pour les étudiants des pays non-membres de l’Union européenne porte également ses fruits, d’après le secrétaire d’Etat. Cette mesure permet aux étudiants, après la fin de leurs études, de pouvoir résider 12 mois en plus en Belgique afin d’y chercher un emploi ou d’y créer une entreprise. Dans le passé, la fin des études signifiait souvent un départ de la Belgique et une perte de talents. Neuf mois après l’introduction de la mesure, un millier de diplômés (957) se sont déjà inscrits pour pouvoir en bénéficier en vue de trouver un emploi en Belgique.

«La Belgique doit devenir un peu la Silicon Valley de l’Europe, où les esprits les plus brillants du monde entier veulent venir travailler ou étudier. Afin de gagner la guerre internationale des talents, nous devons mettre en œuvre une politique attrayante pour faire en sorte que les meilleurs talents choisissent la Belgique et non un autre pays. Je suis heureux que nous y parvenions de plus en plus grâce au guichet unique et à l’année de recherche des étudiants étrangers», a déclaré M. Mahdi dans un communiqué.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo