Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Schaerbeek: malgré la plainte, l’échevin Michel De Herde garde sa place au collège

Michel De Herde.
Michel De Herde. - AL

Tous les mardis, le collège communal de Schaerbeek se réunit pour discuter de la gestion de la commune. Cette fois-ci, les échevins ont tenu un « pré-collège » sans Sihame Haddioui (Ecolo) ni Michel De Herde (DéFI) afin d’aborder l’affaire qui oppose ces deux derniers, rapportent nos collègues de la Dernière Heure.

« Le collège n’est pas compétent pour s’exprimer dans ce dossier. Il ne peut pas écarter qui que ce soit », rappelle Marc Weber, chef de cabinet de la bourgmestre f.f. Cécile Jodogne (DéFI).

Pour rappel, l’échevine de la Culture et de l’Égalité des genres et des chances a porté plainte contre l’échevin du Budget, de l’Enseignement, des Crèches et du Parascolaire pour attentat à la pudeur et sexisme. Accusations que ce dernier réfute avec fermeté.

Cette affaire signe-t-elle une faille au sein de la majorité ? Non, assurent les membres du collège après la réunion qui s’est déroulée « extrêmement bien, le ton était amical et serein sans divergence de point de vue ». « Il n’y a pas eu de décision particulière si ce n’est deux choses. Tous les dossiers continuent à passer au collège. Il n’y a pas de rupture dans la gestion de Schaerbeek », détaille Marc Weber. « Ecolo et DéFI ont réaffirmé l’importance de l’écoute, de l’entente et du respect des personnes ainsi que de la présomption d’innocence. »

Ainsi, Michel De Herde comme continuera à siéger. Le groupe DéFI à Schaerbeek s’est également réuni, avec l’échevin. Il a décidé «  de ne pas prendre une position particulière », précise la DH.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo