Abonnez-vous pour 1€

Paulette et Gérard, deux retraités, souffrent de l’effet stroboscopique des éoliennes: «Ça me donne des vertiges»

L’éolienne la plus proche se trouve à 584 mètres du jardin de Gérard.
L’éolienne la plus proche se trouve à 584 mètres du jardin de Gérard. - S.CO.

La famille de Paulette et Gérard De Weireld a fait construire cette maison en 1951. C’était, à l’époque, le calme absolu de la campagne. Depuis, ils doivent composer avec l’autoroute, l’incinérateur, trois parcs éoliens dont celui (tout récent) du Moulin Saint-Roch qui comptera bientôt trois éoliennes supplémentaires, et bientôt, le zoning Polaris. Cela fait effectivement beaucoup…

Pourtant, c’est surtout l’effet stroboscopique de l’éolienne la plus proche de chez eux qui dérange les De Weireld.

►► «Cela me donne le vertige», explique Gérard.

►► «Un effet couramment dénoncé et désagréable», selon Damien Ernst (Université de Liège), notre expert.

Notre sélection vidéo