Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

L’acquittement plaidé pour deux gardiens et une gardienne de prison à Bruxelles: ils sont soupçonnés d’avoir abusé de leur autorité sur des détenus

L’acquittement plaidé pour deux gardiens et une gardienne de prison à Bruxelles: ils sont soupçonnés d’avoir abusé de leur autorité sur des détenus

Ceux-ci sont soupçonnés d’avoir abusé de leur autorité sur des détenus, entre 2014 et 2015, pour les martyriser, les pousser à bout et leur infliger des sévices.

« Il faudrait savoir ce que c’est qu’une prison pour avoir la prétention d’analyser tout ce dossier », a souligné Me Mary. « Travailler à la prison de Forest à l’époque, c’était les insultes, la puanteur absolue, les seaux de pisse… Et ça n’a pas vraiment évolué. Il faut parler des conditions de travail qu’étaient celles des prévenus, ces hommes et ces femmes à qui on a laissé gérer par deux des centaines de détenus, empilés dans la merde et qui ne sortaient de leur 3 m² qu’une heure par jour. C’est un milieu de travail déshumanisé dont, finalement, même nous les avocats ne savons pas grand-chose », a-t-il dit l’avocat.

« La Belgique a été condamnée à des dizaines de reprises pour des traitements inhumains et dégradants sur les détenus de cette prison de Forest. C’est celle qui a connu le plus de grèves parce que les gardiens réclamaient de meilleures conditions de travail. L’État belge, que représente ici l’avocat général, devrait donc être à tout le moins modeste. La question de la légitimité du ministère public se pose selon moi. Il est à la fois juge et partie. Juridiquement, ça me pétrifie », a lancé le pénaliste.

Quatorze gardiens de la prison de Forest doivent répondre de faits de violence physique et morale grave à l’encontre de détenus, entre 2014 et 2015. La situation dans cet établissement pénitentiaire était alors extrêmement problématique, en raison d’une surpopulation carcérale, d’un manque de personnel et d’une infrastructure vétuste.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo