Carnet rose au zoo de Planckendael avec la naissance d’un petit lémur noir

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Belga

Le sexe du nouveau-né n’est pas encore connu, car pour l’instant il reste constamment accroché à sa mère. Il faudra donc aussi attendre un peu pour connaître le nom de la petite créature.

Les lémurs noirs ou lémurs macacos sont des lémuriens qui ne se trouvent à l’état sauvage qu’à Madagascar et certaines de ses îles environnantes. L’espèce est menacée par la déforestation, le braconnage et le commerce illégal. Chaque naissance en captivité est donc une bonne nouvelle pour l’espèce, explique le zoo, qui participe au programme international pour la préservation de l’espèce. Une «’réserve » de population peut ainsi être constituée en cas d’extinction de l’espèce à l’état sauvage.

L’année dernière, Kimmie et Oreo avaient déjà donné naissance à une petite femelle prénommée Wifi.

Le sexe de son petit frère ou de sa petite sœur sera bientôt connu, en fonction de la couleur de sa fourrure. « Dans un premier temps, les lémurs noirs possèdent une robe sombre, mais cette dernière peut encore changer de couleur jusqu’à huit semaines après la naissance », détaille une soigneuse. « Une femelle adopte une couleur cuivrée assortie d’un plumet blanc aux oreilles, tandis que le mâle reste de couleur noire. »

Dès que le sexe du petit sera connu, le jeune recevra son nom. Celui-ci commencera par la lettre « X », comme tous les nouveaux-nés à Planckendael cette année.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo