Un spectacle pas comme les autres à la mer du Nord: «Ce n’est que la cinquième fois qu’il est repéré en Belgique» (photo)

ISOPIX_24090319-020
Isopix

Un canard eider à tête grise a été observé ces derniers jours entre Knokke et la réserve naturelle du Zwin. Samedi, il a également été aperçu en mer. Pourtant, on ne le trouve habituellement que dans les régions les plus au nord de l’Amérique du Nord, de l’Asie et de l’Europe.

Rare mais beau.
Rare mais beau. - Pixabay

La présence de ce palmipède dans nos contrées est très rare. Ce n’est que la cinquième fois qu’il est repéré en Belgique. Il a été vu une première fois dans la zone portuaire d’Ostende en 1984. Il n’avait plus été aperçu depuis 2011. Aux Pays-Bas, il a déjà été vu 18 fois mais son apparition dans nos régions reste exceptionnelle. Chacune de ses apparitions attire les observateurs d’oiseaux. Mardi encore, le Zwin a accueilli de nombreux curieux impatients de faire la rencontre de cette étrange créature.

Les eiders à tête grise, aussi appelés eiders royaux ou eiders remarquables, sont des canards polaires hauts en couleur. Le spécimen repéré chez nous est un jeune mâle éclos en 2021. Il possède une poitrine blanche ainsi qu’un bec robuste et rouge clair. Il vous est possible de suivre ses déplacements quasiment en temps réel sur le site waarnemingen.be où de nombreux amateurs indiquent leurs derniers repérages de l’animal.

L’oiseau est également connu pour la qualité de son duvet, une des fibres naturelles les plus chaudes de la planète. Les trois quarts de la production mondiale proviennent de la récolte annuelle en Islande.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo